Au pays de Mao

Nous prenons le taxi à 4 heures du matin pour l’aéroport Montréal-Trudeau. À notre arrivée, on apprend que notre vol est reporté. Ça nous donne toujours bien l'occasion de nous payer un petit-déjeuner chez Archibald.

Nous avons une courte escale à Vancouver avant Pékin…ou Beijing si vous voulez. On séjourne près de la station Quian'men pour nos 2 premières nuits.

On n’a que quelques minutes de marche pour nous rendre à notre gîte, ce qui nous permet de passer à travers une partie des hutongs de Dashilan. On ne cesse de s’exclamer devant les plats et leurs odeurs. L’ambiance est particulière, inhabituelle, bruyante.

2016 10 15 4590

À l’hôtel, l’accueil se fait dans un Anglais moyen, rappel que nous sommes loin de l’occident. Une fois installés, on ira se payer une bouffe au marché nocturne de Wangfujing avec dumplings et bière. Pas question de goûter aux brochettes d’hippocampes, de sauterelles, de larves ou de scorpions vivants.

Dimanche

Aujourd’hui, c’est la visite de la Cité interdite. On l’ignore, mais on apprend à nos dépens que pour se procurer des billets on doit avoir notre passeport. Nous passons par la cour intérieure jusqu’à la porte du méridien pour finalement nous retrouver dans ce décor féerique. Ce sera une balade de 4 heures. Par la porte de la Prouesse Divine nous accédons ensuite au parc Jingshan et aux 2 pavillons situés sur la colline ce qui nous permet d’avoir une vue magnifique sur la Cité interdite.

Au retour vers notre gîte on s’arrête pour dîner. Nous partagerons une demi-portion de canard laqué, spécialité de la région et des dumplings.

Lundi

Nous finalisons nos bagages puisque nous quittons ensuite l’hôtel et nous rendons à Gubei Water Town.

2016 10 18 4796

Le village est construit au pied de la grande muraille de Simatai. Il s’agit d’un superbe bourg d’une propreté inégalable. Il peut apparaître un peu « stagé », tellement tout est trop parfait ! Au « Chuaqiao Inn Tavern », on nous a réservé une chambre avec balcon sur le canal.

Le reste de la journée se résume à flâner jusqu’au dîner. La simple commande d’une soupe tonkinoise est ardue alors qu’ici on ne comprend ni le français ni l’anglais et les menus ne sont qu’en chinois !!! C’est l’immersion totale quoi ! Fort heureusement nous croiserons une dame qui parle un Anglais et qui aura la gentillesse de la demander pour nous.

Pour finir la journée, une séance photo s’imposera la ville étant maintenant éclairée et brillante de mille lumières.

Mardi

Nous quittons l’hôtel tôt afin de nous rendre à l’entrée de la muraille de Jinchanling. De l’entrée principale, nous débutons notre marche sur la Grande Muraille de Chine. Nous prendrons 5 h 30 pour faire le segment jusqu’à la « East Gate » à se délecter du paysage devant nous avec comme ligne directrice cette exceptionnelle muraille. Quelle belle expérience !

2016 10 19 4898

Quelle grand privilège que d’avoir vu la muraille et encore plus d’y avoir marché.

Mercredi

Aujourd’hui, c’est la muraille de Simatai. Pour ce faire, on se dirige vers l’entrée qui se trouve à l’extrémité du village. Il nous faudra presque 30 minutes pour se rendre à sa base. Il y a 10 tours à franchir avant de redescendre en téléphérique à hauteur de la tour 8. Au total, on parlera d’une marche d’environ 3 h 30. Ma conjointe finira par abandonner, la pente étant particulièrement escarpée. Quant à moi, je monterai jusqu’à la tour 10. La muraille de Simatai se résumera donc à un segment abrupt et très peu restauré. Comparée à la partie de Jinchanling, elle a beaucoup à envier.

Jeudi

C’est le retour à Beijing. Le voyage qui nous avait pris 2 h 15 à l’aller nous en prendra cette fois-ci 3 h 30. Je n’ai jamais vu tant de circulation de ma vie !!!

Vendredi

Aujourd’hui, c’est le Palais d’été, ce vaste ensemble de temples, de pavillons et de palais impériaux dans un parc autour du lac Kunming. On y trouve de plus le fameux pont aux dix-sept arches. Ce lieu fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.

176a0101

Au retour, c’est l’E-N-F-E-R ! Le métro est BON-DÉ. On devra pousser pour s’en extirper. Ouf ! Pour finir la journée, on se fait une bouffe dans un resto sur une petite rue transversale. Pendant que j’irai à l’extérieur prendre quelques clichés, une dame en profitera pour « assaillir » littéralement ma partenaire afin que son homme puisse prendre une photo d’elle avec la blanche Occidentale. Youh-hou !!! … Cocasse !

Samedi

Aujourd’hui, on prend l’avion pour Datong. En attendant de quitter pour l’aéroport, nous flânons dans les hutongs. Nous attraperons ensuite un taxi qui nous amènera à l’aéroport de Nanyuan.

Dans cet aéroport « de fond de cour » disons que le genre caucasien est particulièrement sous représenté. Nous nous atterrissons d'avance à Datong. Rapidement, un taxi nous amènera vers le Datong Grand Hotel. En route, le chauffeur nous offrira ses services pour nous conduire au monastère suspendu de Xuankongsi et aux grottes de Yungang. On s’entendra sur-le-champ. 80 $ pour une journée complète. « C’est pas cher pas cher ! »

176a0073 1 2

Dimanche

Départ pour le monastère suspendu de Xuankongsi. Notre chauffeur est présent, fiable. La durée du trajet est d’un peu plus d’une heure sur un parcours terne, sale et poussiéreux où les camions poids lourds se succèdent. Mais la route n’est que la voie qui nous mènera à un spectacle mémorable, car le lieu se veut impressionnant. Suspendu à la falaise, le monastère s’accroche.

Au retour, on doit repasser par la ville de Datong. Ce qui est fascinant dans cette ville, c’est de voir cette « plantations » de nouveaux buildings et cette multitude de grands boulevards vides. Elle nous apparaît comme une mégapole champignon.

Les grottes de Yungang sont connues pour leurs nombres. Il s’agit d’un chef-d’œuvre de l’art rupestre bouddhique. Un pont nous donne accès aux premières grottes. Plus on avance plus les grottes sont impressionnantes. Y’a pas d’erreur, cette place est digne de mention.

Lundi

Nous sommes à l’aéroport vers 7 h 45 pour nous rendre à Shanghai. Arrivés dans la grande cité, on prend le Maglev, ce train rapide qui nous amène directement de l’aéroport Pudong au centre-ville en 7 minutes à une vitesse maximale de 431 km/h. C’est ensuite le métro jusqu’au Green court Service appartement situé tout près du quartier Bund et de la rue Nanjing.

176a0286

La journée se termine par Nanjing road, cette grande artère commerçante aux allures de Time Square. Tout au bout se trouve la rivière Huangpu. L’accès à la rivière est magique avec cette vue sur les édifices illuminés du quartier Pudong. Shanghai n’a vraiment rien à envier à New York !

Mardi

Aujourd’hui, c’est la visite de la concession française. Après le lunch, nous arrivons dans le quartier de Tianzifang dans la concession française. C’est vraiment un beau petit quartier commercial où il fait bon flâner. Un arrêt au bar Kommune nous permettra d’échanger avec une famille mexicaine sur leur voyage en Chine. C’est tellement le fun d’être « international » !

Mercredi

Il pleut. J’hésite à remettre la visite de Zhouzhuang. Allons-y !

Durant le trajet, il tombe des clous. Je crains le pire. À destination la pluie a cessé. On peut se balader tranquillement dans les allées piétonnes qui longent les canaux de ce village considéré comme le « no 1 Water Town in China » !

176a0014 1

Quelques minutes après notre départ, l’averse s'y remet. On est de retour à la chambre bien trempé.

Jeudi

Le principal de la journée se fait en zigzaguant dans les rues de Shanghai jusqu’au Yu Garden. Le jardin est construit il y a plus de 400 ans, pendant la Dynastie Ming. Il présente les principales caractéristiques de l’architecture chinoise. Il s’agit d’un jardin d’une pure beauté.

Vendredi

Nous quittons l’hôtel pour nous rendre à l’aéroport. Nous décollerons finalement avec 5 heures de retard. Arrivés à l’aéroport de Tunxi il est 19 h 30. Nous sommes maintenant à Huangshan à seulement quelques pas des montagnes jaunes.

En route, le chauffeur me tend son portable. L’interlocutrice m’informe dans un Anglais approximatif que le Shilin Hotel n’est plus accessible puisque le téléphérique pour s’y rendre ferme à 17 h. Le conducteur nous emmènera alors au Jin Lin Hotel dans la petite ville de Tangkou. Nous devrons nous contenter d’une chambre froide et humide avec des odeurs nauséabondes dans la salle de bain et des cernes de moisissure couvrant les murs. Nous coucherons complètement habillés dans des draps moites pour les quelques heures qui nous sépareront de notre départ pour la montagne.

 

176a0321   176a0324 1  176a0353

Samedi

Au lever, on se fait un petit sac de jour et laissons nos bagages en consigne. Après le petit-déjeuner, une navette nous conduit à un arrêt d’autobus d’où un autre nous fait grimper la montagne jusqu’au téléphérique. De là, on se retrouve en haut avec une multitude de groupes organisés. Ça gueule de partout. Dans une brume dense, nous tentons, chemin faisant, d’apprécier le peu de paysage qui peut s’offrir à nous. Après 1,5 km et un peu moins d’une heure de marche, on arrive au Shilin Hotel.

On aura finalement une toute petite chambre. Dans le milieu de l’après-midi, la température nous apparaît plus clémente. Nous profitons de cette brève fenêtre d’opportunité pour quelques photos qui s’annoncent superbes. Après une heure, le temps se couvrira de nouveau et nous plongera dans un brouillard qui s’étirera jusqu’au coucher de soleil.

Dimanche

Comme on doit être sur place au petit matin, il faut être debout tôt afin d’avoir une position de choix pour observer le lever du soleil. Malgré tout, il y a déjà beaucoup de gens à l’extérieur ! Incroyable !

Je tenterai tant bien que mal de me trouver un petit coin afin d’avoir de belles images au soleil levant qu’on pourra entrevoir brièvement. Fabuleuses que les montagnes de Huangshan. Les montagnes jaunes se distinguent par cet ensemble d’aiguilles de granite, souvent enveloppées de brume où se dressent des pins aux formes diverses.

Après le petit-déjeuner, nous retournerons au téléphérique. En bas, nous reprendrons l’autobus qui nous ramènera au bas de la montagne. De retour à l’hôtel, nous récupérons nos valises et demandons un chauffeur pour nous conduire au village de Hongcun. Le village de Hongcun est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce très beau bourg vaut vraiment le détour.

176a0536

Du village, le chauffeur nous conduira à l’aéroport où nous devrons attendre 6 interminables heures, faisons une petite escale à Shanghai avant de reprendre un vol pour Hong Kong tôt en matinée.

Lundi

On se retrouve à Hong Kong en fin d’après-midi. Après avoir enfilé nos shorts puisque, finalement il fait chaud, on se baladera tranquillement jusqu’à un endroit gratuit d’où nous aurons un beau point de vue pour le spectacle son et lumière sur le ICC building. Malgré une représentation très courte, force est d’admettre qu’elle est remarquable.

Mardi

Nous prenons la direction de Causeway Bay avant de revenir vers le Temple Pak Tai, bâti il y a 200 ans pour honorer le dieu taoïste de la mer. Le sanctuaire contient des sculptures sur bois plaqués or qui remontent à la dynastie Qing et un sabre datant de la dynastie Song. Il s’agit d’un très beau lieu où d’ailleurs il est permis de photographier.

Nous passons par la suite par le Wan Chai Post Office, le plus vieux bureau de poste de Hong Kong. Suivra Spring Garden Lane, Cross Street et Stone Nullah Lane, des rues qui se succèdent où l’on retrouve des marchés traditionnels. Nous terminons notre matinée par le Hung Shing Temple, un petit temple construit vers les années 1847.

En soirée nous nous rendons à l’International Commerce Center, mieux connu sous le nom d’ICC buildings. Cet immeuble de 484 mètres et de 108 étages nous permet d’avoir une vue sur Hong Kong. C’est magique !

176a0604

Mercredi

Nous débutons par le Star Ferry, bateau mythique qui assure la liaison entre l’île de Hong Kong et le quartier de Kowloon depuis 1888. D’ailleurs, le National Geographic a classé le Star Ferry comme une des 50 destinations où l’on se doit d’aller au moins une fois dans sa vie.

On se rend ensuite au Victoria Peak, sommet le plus haut de l’île de Hong Kong avec une altitude de 554 mètres et ce, afin d’avoir une perspective de jour sur la ville. Encore une fois, ce qu’on y voit est à couper le souffle.

Jeudi

On débute en passant par la Clock Tower, une tour érigée en 1915 qui est une empreinte de l’ancien terminal ferroviaire. De là, on se rendra jusqu’à Sha Tin où se situe le Ten thousand Buddhas Monastery. La voie qui monte vers le monastère est « peuplée » de centaines de bouddhas dorés arborant chacun des traits uniques cordés les uns à côté des autres et formant une haie nous accompagnant vers le sommet. En haut, on retrouve une vaste cour où se trouvent en particulier l'immeuble principal et une pagode à neuf toits.

Nous quittons ensuite pour nous diriger au temple taoïste Sik Sik Yuen Wong Tai Sin. C’est un lieu de culte taoïste, bouddhiste et confucianiste qui accueille les fidèles qui viennent prier afin d’obtenir notamment la bonne fortune ou demander de l’aide. Il est considéré par le Lonely Planet comme un incontournable.

La visite terminée, nous nous rendons dans le quartier Mong Kok réputé pour être l’un des quartiers les plus peuplés de la planète. On passera à travers les étals particulièrement typiques que constitue le Ladies Market. Ses kiosques qui couvrent l’allée sur plus de trois quadrilatères pullulent de monde.

176a0966

Nous descendons vers Tsim Sha Tsui jusqu’au Night Market où nous passons rapidement le marché et nous rendons au Victoria Harbour pour la représentation de son et lumière La Symphonie des Lumières. Sur place avec plus d’une heure trente d’avance nous finirons par trouver un point de vue intéressant malgré des espaces limités pour ce spectacle qui s’avérera haut en lumière.

Vendredi

La journée est réservée pour visiter… Disneyland. Quoi dire de plus !

Samedi

On prend le métro qui nous amène jusqu’à l’aéroport. Nous atterrissons à Xi’an en début de soirée. On peut déjà percevoir la pollution et le smog malgré la noirceur. Surprenant ! On n’a même pas eu cette impression à Beijing ou à Shanghai. La ville nous apparaît terne et sans grand intérêt.

Dimanche

Notre taxi nous amène jusqu’au mausolée de l’empereur Qin où se trouve l’armée de terre cuite. L’emplacement est imposant et particulièrement vaste. Trois sites nous donnent l’opportunité d’apprécier les fosses accueillant l’armée de terre cuite. On peut le mesurer, que ce soit par les personnages qui forment l’armée et surtout par l’envergure du travail des archéologues qui ont dû, depuis 30 ans, et doivent encore reconstituer et restaurer ces pièces.

176a1114

Lundi

Nous décollons de Xi’an à l’heure prévue, vol qui nous amènera à Sanya. Aaahhh !!! La chaleur nous « fait du bien dans notre cœur ». On finit donc ce périple en Chine avec ces 4 prochains jours. Pour résumer la suite : repos, sable et farniente. Ça n’fait pas de tort de temps en temps !

Vendredi & Samedi

C’est aujourd’hui la fin de notre périple officiel en Chine. Il ne nous reste qu’une escale à Hong Kong. Allez hop les valises ! Le taxi nous ramène à l’aéroport de Sanya. C’est ensuite l’attente. Assez pour éliminer le peu que nous conservons de yuans.

Nous quittons par la suite pour une escale à Hong Kong. Comme nous n’y sommes que quelques heures, nous demeurerons au Novotel Citygate Hong Kong.

176a1217

C’est ainsi que prend fin un autre de nos fabuleux voyages. Nous reviendrons à Montréal, une fois de plus, la tête pleine d’images et de riches souvenirs.

再见了美丽中国 ou au revoir belle Chine!

 

voyage images photos Montréal Archibald Pékin Beijing Quian'men hutongs Dashilan

Ajouter un commentaire