Montréal

Super Lune à Montréal

Dimanche, le 27 septembre 2015 correspondait à un événement rare et particulier à Montréal comme à plusieurs endroits dans le monde. Les gens ont été témoins d'une super-Lune comme l'a si bien nommé Richard Nolle en 1979. 

Comme l’orbite lunaire n’est pas circulaire, la distance de la Terre à la Lune varie. Dimanche soir, la Lune se retrouvait donc à la distance la plus rapprochée de la Terre. Venait s'ajouter à cet événement, la Lune qui passait dans l’ombre de la Terre jusqu’à l’éclipse totale. Le Soleil, la Terre et la Lune se s'ont donc positionnés dans un parfaitement alignement. Graduellement, la Lune s'est drappée d'un voile orangé et même rouge causé par les quelques rayons de lumières du Soleil, déviés par la Terre et filtrés à travers son atmosphère. C'est donc pour cette raison qu'on la surnomme : la «Lune de sang».

Ce n'est pas ici un voyage comme à l'habitude, mais c'est un événement qui met en lien une grande partie de la communauté mondiale que je ne pouvais passer sous silence.

Lune scintillante

Éclipse partielle

27092015 img 1927

27092015 img 1931

 

 

La Tour de l'Horloge

C'est toujours en jouant au touriste dans ma propre ville que je me suis retrouvé devant la tour de l'Horloge située dans le vieux port de Montréal alors que le soleil qui était sur son déclin illuminait celle-ci de ses rayons orangés. La tour de 192 marches érigée au début des années '20 commémore les marins de la marine marchande morts durant la Première Guerre mondiale. Le mécanisme de l'holroge serait simililaire à celui que l'on retrouve à l'horloge du Big Ben à Londres. Elle est accessible à tous les visiteurs et se situe là où était l’ancienne lampe de phare.

20150724 img 0051

Montréal, c'est aussi la bouffe

2015 07 10 img 0179

Un des meilleurs restaurants de Montréal, Le Vin Papillon situé au 2519, rue Notre Dame Ouest à Montréal. 

 

Alors que la rue Notre Dame se fait une beauté et que les bars et restaurants branchés s'installent, la version légume du restaurant Joe Beef s'est installé il ya de ça deux années. Vous devez savoir que le restaurant Joe Beef est une institution à Montréal pour ne pas dire au Canada. Vous voulez manger éclaté dans un atmosphère plutôt décontracté, c'est la place. Mais revenons à notre restaurant version légume. Je vous encourage fortement à visiter ce resto de la Petite Bourgogne et soyez assurés que vous ne le regretterez pas. 

Les plats sont servis format tapas. On nous offre un menu qui peut varier avec les saisons mais qui conserve certaines valeurs sûres. Vous pourrez goûter, pour n'en nommer que quelques plats, au chou-fleur rôti et croquant, garni de flocons de peau de poulet grillée, de câpres et du jus de citron, mon favori; les radis servis avec mousse de foie gras, surprenants; les concombres servis avec algues et bourgots ou le céleri-rave coupé à la trancheuse qui a l'allure de crêpes. 

Assurément, les goûts ne sont pas à discuter, mais si je me fis à l'article de Marie-Claude Lortie, journaliste qui traite de la gastronomie dans le journal La Presse, je ne dois pas être trop loin de la réalité.

Donc, de passage à Montréal? Ne manquez pas cette chance. Ça en vaut le détour.

 

2015 07 10 img 0187

 

2015 07 10 img 0184  2015 07 10 img 0186

2015 07 10 img 0185

 

Montréal et son Marché Atwater

Ce marché public est situé dans le Sud-Ouest de Montréal, tout près du Canal Lachine et la piste cyclable du même nom qui le jouxtent. Son nom est tiré de l'avenue Atwater qui est à ses pieds. Le marché existe depuis 1933 et son architecture, de style art déco, lui vaut d’être classé parmi les plus beaux édifices de la ville de Montréal.

Le marché est ouvert à l’année et est réputé pour ses marchands de fromage et de viande, ses maraîchers, et pour ses producteurs horticoles qui s'installent à partir du printemps pour la saison estival. Tout au bout de l'édifice ont retrouve quelques restaurants rapides aux saveurs innovantes. 

On peut accéder au Marché Atwater en métro Lionel-Groulx.

Marché Atwater

Promenade à Montréal

Il y a un moment déjà, je me suis équipé d'une caméra compact PowerShot G1X Mark II. Maintenant, avec ce nouvel équipement que j'ai toujours à portée de main, je peux me permettre de capter des moments qui sont souvent éphémères. Donc, comme à l'étranger, je peux jouer au touriste dans ma propre ville. Je vais donc tenter de vous partager quelques unes des images de Montréal qui attireront mon attention et qui, je l'espère vous plairont.

Sur la rue Notre -Dame

En pleine réflexion sur la rue Notre-Dame