photos

Au pays de Mao

Nous prenons le taxi à 4 heures du matin pour l’aéroport Montréal-Trudeau. À notre arrivée, on apprend que notre vol est reporté. Ça nous donne toujours bien l'occasion de nous payer un petit-déjeuner chez Archibald.

Nous avons une courte escale à Vancouver avant Pékin…ou Beijing si vous voulez. On séjourne près de la station Quian'men pour nos 2 premières nuits.

On n’a que quelques minutes de marche pour nous rendre à notre gîte, ce qui nous permet de passer à travers une partie des hutongs de Dashilan. On ne cesse de s’exclamer devant les plats et leurs odeurs. L’ambiance est particulière, inhabituelle, bruyante.

2016 10 15 4590

À l’hôtel, l’accueil se fait dans un Anglais moyen, rappel que nous sommes loin de l’occident. Une fois installés, on ira se payer une bouffe au marché nocturne de Wangfujing avec dumplings et bière. Pas question de goûter aux brochettes d’hippocampes, de sauterelles, de larves ou de scorpions vivants.

Dimanche

Aujourd’hui, c’est la visite de la Cité interdite. On l’ignore, mais on apprend à nos dépens que pour se procurer des billets on doit avoir notre passeport. Nous passons par la cour intérieure jusqu’à la porte du méridien pour finalement nous retrouver dans ce décor féerique. Ce sera une balade de 4 heures. Par la porte de la Prouesse Divine nous accédons ensuite au parc Jingshan et aux 2 pavillons situés sur la colline ce qui nous permet d’avoir une vue magnifique sur la Cité interdite.

Au retour vers notre gîte on s’arrête pour dîner. Nous partagerons une demi-portion de canard laqué, spécialité de la région et des dumplings.

Lundi

Nous finalisons nos bagages puisque nous quittons ensuite l’hôtel et nous rendons à Gubei Water Town.

2016 10 18 4796

Le village est construit au pied de la grande muraille de Simatai. Il s’agit d’un superbe bourg d’une propreté inégalable. Il peut apparaître un peu « stagé », tellement tout est trop parfait ! Au « Chuaqiao Inn Tavern », on nous a réservé une chambre avec balcon sur le canal.

Le reste de la journée se résume à flâner jusqu’au dîner. La simple commande d’une soupe tonkinoise est ardue alors qu’ici on ne comprend ni le français ni l’anglais et les menus ne sont qu’en chinois !!! C’est l’immersion totale quoi ! Fort heureusement nous croiserons une dame qui parle un Anglais et qui aura la gentillesse de la demander pour nous.

Pour finir la journée, une séance photo s’imposera la ville étant maintenant éclairée et brillante de mille lumières.

Mardi

Nous quittons l’hôtel tôt afin de nous rendre à l’entrée de la muraille de Jinchanling. De l’entrée principale, nous débutons notre marche sur la Grande Muraille de Chine. Nous prendrons 5 h 30 pour faire le segment jusqu’à la « East Gate » à se délecter du paysage devant nous avec comme ligne directrice cette exceptionnelle muraille. Quelle belle expérience !

2016 10 19 4898

Quelle grand privilège que d’avoir vu la muraille et encore plus d’y avoir marché.

Mercredi

Aujourd’hui, c’est la muraille de Simatai. Pour ce faire, on se dirige vers l’entrée qui se trouve à l’extrémité du village. Il nous faudra presque 30 minutes pour se rendre à sa base. Il y a 10 tours à franchir avant de redescendre en téléphérique à hauteur de la tour 8. Au total, on parlera d’une marche d’environ 3 h 30. Ma conjointe finira par abandonner, la pente étant particulièrement escarpée. Quant à moi, je monterai jusqu’à la tour 10. La muraille de Simatai se résumera donc à un segment abrupt et très peu restauré. Comparée à la partie de Jinchanling, elle a beaucoup à envier.

Jeudi

C’est le retour à Beijing. Le voyage qui nous avait pris 2 h 15 à l’aller nous en prendra cette fois-ci 3 h 30. Je n’ai jamais vu tant de circulation de ma vie !!!

Vendredi

Aujourd’hui, c’est le Palais d’été, ce vaste ensemble de temples, de pavillons et de palais impériaux dans un parc autour du lac Kunming. On y trouve de plus le fameux pont aux dix-sept arches. Ce lieu fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.

176a0101

Au retour, c’est l’E-N-F-E-R ! Le métro est BON-DÉ. On devra pousser pour s’en extirper. Ouf ! Pour finir la journée, on se fait une bouffe dans un resto sur une petite rue transversale. Pendant que j’irai à l’extérieur prendre quelques clichés, une dame en profitera pour « assaillir » littéralement ma partenaire afin que son homme puisse prendre une photo d’elle avec la blanche Occidentale. Youh-hou !!! … Cocasse !

Samedi

Aujourd’hui, on prend l’avion pour Datong. En attendant de quitter pour l’aéroport, nous flânons dans les hutongs. Nous attraperons ensuite un taxi qui nous amènera à l’aéroport de Nanyuan.

Dans cet aéroport « de fond de cour » disons que le genre caucasien est particulièrement sous représenté. Nous nous atterrissons d'avance à Datong. Rapidement, un taxi nous amènera vers le Datong Grand Hotel. En route, le chauffeur nous offrira ses services pour nous conduire au monastère suspendu de Xuankongsi et aux grottes de Yungang. On s’entendra sur-le-champ. 80 $ pour une journée complète. « C’est pas cher pas cher ! »

176a0073 1 2

Dimanche

Départ pour le monastère suspendu de Xuankongsi. Notre chauffeur est présent, fiable. La durée du trajet est d’un peu plus d’une heure sur un parcours terne, sale et poussiéreux où les camions poids lourds se succèdent. Mais la route n’est que la voie qui nous mènera à un spectacle mémorable, car le lieu se veut impressionnant. Suspendu à la falaise, le monastère s’accroche.

Au retour, on doit repasser par la ville de Datong. Ce qui est fascinant dans cette ville, c’est de voir cette « plantations » de nouveaux buildings et cette multitude de grands boulevards vides. Elle nous apparaît comme une mégapole champignon.

Les grottes de Yungang sont connues pour leurs nombres. Il s’agit d’un chef-d’œuvre de l’art rupestre bouddhique. Un pont nous donne accès aux premières grottes. Plus on avance plus les grottes sont impressionnantes. Y’a pas d’erreur, cette place est digne de mention.

Lundi

Nous sommes à l’aéroport vers 7 h 45 pour nous rendre à Shanghai. Arrivés dans la grande cité, on prend le Maglev, ce train rapide qui nous amène directement de l’aéroport Pudong au centre-ville en 7 minutes à une vitesse maximale de 431 km/h. C’est ensuite le métro jusqu’au Green court Service appartement situé tout près du quartier Bund et de la rue Nanjing.

176a0286

La journée se termine par Nanjing road, cette grande artère commerçante aux allures de Time Square. Tout au bout se trouve la rivière Huangpu. L’accès à la rivière est magique avec cette vue sur les édifices illuminés du quartier Pudong. Shanghai n’a vraiment rien à envier à New York !

Mardi

Aujourd’hui, c’est la visite de la concession française. Après le lunch, nous arrivons dans le quartier de Tianzifang dans la concession française. C’est vraiment un beau petit quartier commercial où il fait bon flâner. Un arrêt au bar Kommune nous permettra d’échanger avec une famille mexicaine sur leur voyage en Chine. C’est tellement le fun d’être « international » !

Mercredi

Il pleut. J’hésite à remettre la visite de Zhouzhuang. Allons-y !

Durant le trajet, il tombe des clous. Je crains le pire. À destination la pluie a cessé. On peut se balader tranquillement dans les allées piétonnes qui longent les canaux de ce village considéré comme le « no 1 Water Town in China » !

176a0014 1

Quelques minutes après notre départ, l’averse s'y remet. On est de retour à la chambre bien trempé.

Jeudi

Le principal de la journée se fait en zigzaguant dans les rues de Shanghai jusqu’au Yu Garden. Le jardin est construit il y a plus de 400 ans, pendant la Dynastie Ming. Il présente les principales caractéristiques de l’architecture chinoise. Il s’agit d’un jardin d’une pure beauté.

Vendredi

Nous quittons l’hôtel pour nous rendre à l’aéroport. Nous décollerons finalement avec 5 heures de retard. Arrivés à l’aéroport de Tunxi il est 19 h 30. Nous sommes maintenant à Huangshan à seulement quelques pas des montagnes jaunes.

En route, le chauffeur me tend son portable. L’interlocutrice m’informe dans un Anglais approximatif que le Shilin Hotel n’est plus accessible puisque le téléphérique pour s’y rendre ferme à 17 h. Le conducteur nous emmènera alors au Jin Lin Hotel dans la petite ville de Tangkou. Nous devrons nous contenter d’une chambre froide et humide avec des odeurs nauséabondes dans la salle de bain et des cernes de moisissure couvrant les murs. Nous coucherons complètement habillés dans des draps moites pour les quelques heures qui nous sépareront de notre départ pour la montagne.

 

176a0321   176a0324 1  176a0353

Samedi

Au lever, on se fait un petit sac de jour et laissons nos bagages en consigne. Après le petit-déjeuner, une navette nous conduit à un arrêt d’autobus d’où un autre nous fait grimper la montagne jusqu’au téléphérique. De là, on se retrouve en haut avec une multitude de groupes organisés. Ça gueule de partout. Dans une brume dense, nous tentons, chemin faisant, d’apprécier le peu de paysage qui peut s’offrir à nous. Après 1,5 km et un peu moins d’une heure de marche, on arrive au Shilin Hotel.

On aura finalement une toute petite chambre. Dans le milieu de l’après-midi, la température nous apparaît plus clémente. Nous profitons de cette brève fenêtre d’opportunité pour quelques photos qui s’annoncent superbes. Après une heure, le temps se couvrira de nouveau et nous plongera dans un brouillard qui s’étirera jusqu’au coucher de soleil.

Dimanche

Comme on doit être sur place au petit matin, il faut être debout tôt afin d’avoir une position de choix pour observer le lever du soleil. Malgré tout, il y a déjà beaucoup de gens à l’extérieur ! Incroyable !

Je tenterai tant bien que mal de me trouver un petit coin afin d’avoir de belles images au soleil levant qu’on pourra entrevoir brièvement. Fabuleuses que les montagnes de Huangshan. Les montagnes jaunes se distinguent par cet ensemble d’aiguilles de granite, souvent enveloppées de brume où se dressent des pins aux formes diverses.

Après le petit-déjeuner, nous retournerons au téléphérique. En bas, nous reprendrons l’autobus qui nous ramènera au bas de la montagne. De retour à l’hôtel, nous récupérons nos valises et demandons un chauffeur pour nous conduire au village de Hongcun. Le village de Hongcun est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce très beau bourg vaut vraiment le détour.

176a0536

Du village, le chauffeur nous conduira à l’aéroport où nous devrons attendre 6 interminables heures, faisons une petite escale à Shanghai avant de reprendre un vol pour Hong Kong tôt en matinée.

Lundi

On se retrouve à Hong Kong en fin d’après-midi. Après avoir enfilé nos shorts puisque, finalement il fait chaud, on se baladera tranquillement jusqu’à un endroit gratuit d’où nous aurons un beau point de vue pour le spectacle son et lumière sur le ICC building. Malgré une représentation très courte, force est d’admettre qu’elle est remarquable.

Mardi

Nous prenons la direction de Causeway Bay avant de revenir vers le Temple Pak Tai, bâti il y a 200 ans pour honorer le dieu taoïste de la mer. Le sanctuaire contient des sculptures sur bois plaqués or qui remontent à la dynastie Qing et un sabre datant de la dynastie Song. Il s’agit d’un très beau lieu où d’ailleurs il est permis de photographier.

Nous passons par la suite par le Wan Chai Post Office, le plus vieux bureau de poste de Hong Kong. Suivra Spring Garden Lane, Cross Street et Stone Nullah Lane, des rues qui se succèdent où l’on retrouve des marchés traditionnels. Nous terminons notre matinée par le Hung Shing Temple, un petit temple construit vers les années 1847.

En soirée nous nous rendons à l’International Commerce Center, mieux connu sous le nom d’ICC buildings. Cet immeuble de 484 mètres et de 108 étages nous permet d’avoir une vue sur Hong Kong. C’est magique !

176a0604

Mercredi

Nous débutons par le Star Ferry, bateau mythique qui assure la liaison entre l’île de Hong Kong et le quartier de Kowloon depuis 1888. D’ailleurs, le National Geographic a classé le Star Ferry comme une des 50 destinations où l’on se doit d’aller au moins une fois dans sa vie.

On se rend ensuite au Victoria Peak, sommet le plus haut de l’île de Hong Kong avec une altitude de 554 mètres et ce, afin d’avoir une perspective de jour sur la ville. Encore une fois, ce qu’on y voit est à couper le souffle.

Jeudi

On débute en passant par la Clock Tower, une tour érigée en 1915 qui est une empreinte de l’ancien terminal ferroviaire. De là, on se rendra jusqu’à Sha Tin où se situe le Ten thousand Buddhas Monastery. La voie qui monte vers le monastère est « peuplée » de centaines de bouddhas dorés arborant chacun des traits uniques cordés les uns à côté des autres et formant une haie nous accompagnant vers le sommet. En haut, on retrouve une vaste cour où se trouvent en particulier l'immeuble principal et une pagode à neuf toits.

Nous quittons ensuite pour nous diriger au temple taoïste Sik Sik Yuen Wong Tai Sin. C’est un lieu de culte taoïste, bouddhiste et confucianiste qui accueille les fidèles qui viennent prier afin d’obtenir notamment la bonne fortune ou demander de l’aide. Il est considéré par le Lonely Planet comme un incontournable.

La visite terminée, nous nous rendons dans le quartier Mong Kok réputé pour être l’un des quartiers les plus peuplés de la planète. On passera à travers les étals particulièrement typiques que constitue le Ladies Market. Ses kiosques qui couvrent l’allée sur plus de trois quadrilatères pullulent de monde.

176a0966

Nous descendons vers Tsim Sha Tsui jusqu’au Night Market où nous passons rapidement le marché et nous rendons au Victoria Harbour pour la représentation de son et lumière La Symphonie des Lumières. Sur place avec plus d’une heure trente d’avance nous finirons par trouver un point de vue intéressant malgré des espaces limités pour ce spectacle qui s’avérera haut en lumière.

Vendredi

La journée est réservée pour visiter… Disneyland. Quoi dire de plus !

Samedi

On prend le métro qui nous amène jusqu’à l’aéroport. Nous atterrissons à Xi’an en début de soirée. On peut déjà percevoir la pollution et le smog malgré la noirceur. Surprenant ! On n’a même pas eu cette impression à Beijing ou à Shanghai. La ville nous apparaît terne et sans grand intérêt.

Dimanche

Notre taxi nous amène jusqu’au mausolée de l’empereur Qin où se trouve l’armée de terre cuite. L’emplacement est imposant et particulièrement vaste. Trois sites nous donnent l’opportunité d’apprécier les fosses accueillant l’armée de terre cuite. On peut le mesurer, que ce soit par les personnages qui forment l’armée et surtout par l’envergure du travail des archéologues qui ont dû, depuis 30 ans, et doivent encore reconstituer et restaurer ces pièces.

176a1114

Lundi

Nous décollons de Xi’an à l’heure prévue, vol qui nous amènera à Sanya. Aaahhh !!! La chaleur nous « fait du bien dans notre cœur ». On finit donc ce périple en Chine avec ces 4 prochains jours. Pour résumer la suite : repos, sable et farniente. Ça n’fait pas de tort de temps en temps !

Vendredi & Samedi

C’est aujourd’hui la fin de notre périple officiel en Chine. Il ne nous reste qu’une escale à Hong Kong. Allez hop les valises ! Le taxi nous ramène à l’aéroport de Sanya. C’est ensuite l’attente. Assez pour éliminer le peu que nous conservons de yuans.

Nous quittons par la suite pour une escale à Hong Kong. Comme nous n’y sommes que quelques heures, nous demeurerons au Novotel Citygate Hong Kong.

176a1217

C’est ainsi que prend fin un autre de nos fabuleux voyages. Nous reviendrons à Montréal, une fois de plus, la tête pleine d’images et de riches souvenirs.

再见了美丽中国 ou au revoir belle Chine!

Une visite en Allemagne

Me revoici enfin! Oui il était temps! Je vais tenter de reprendre le temps perdu mais la tâche risque d’être longue. Mais j’ai tellement hâte de tout vous partager.

Pour ceci, je dois revenir en 2016 avec notre visite en Allemagne. En voici un bref aperçu et comme à l’habitude vous retrouverez le détail dans la section : «Expérience».

Bon je me lance …

Faut-il se rappeler que l'idée d'aller en Allemagne fait suite au plan de notre fils d'aller étudier une session à l'étranger. Son projet s'étant concrétisé, il s'est retrouvé à l'Université de Mannheim en Allemagne. Il ne fut donc pas difficile de développer autour de ce projet. C'est ainsi que nous nous sommes retrouvés à Munich pour une visite de 10 jours en mai 2016.

À Munich, la journée est confortable avec un ciel ensoleillé parsemé de quelques nuages avec une température d'environ 20 degrés. Le temps est parfait pour une visite! Nous débutons notre visite par un premier arrêt à l'église «Frauenkirche» où je m'arrête pour prendre 2-3 photos. On poursuit ensuite par 2 autres églises, dont «St-Michaelskirche» et «Unterkirche».

À l’heure du midi on se rend au «Hofbräuhaus». Il s'agit d'une brasserie Munichoise fondée en 1589. À l'intérieur, le portrait est particulièrement pittoresque. Il s'agit vraiment d'un «Biergarten» comme on en entant si souvent parler. L’orchestre folklorique y est pour quelque chose. Au menu, jambon et saucisses blanches. Évidemment, tout ceci ne peut être accompagné que par 2 bières de la maison.

2016 05 20 3982

Après le lunch on s'arrête au «Münchner Residenz», le Palais de la Résidence l'ancien palais des ducs. Après la visite, on fera une petite pause apéro à la terrasse du café Rischart avant de rentrer à la chambre.

Samedi

On débute avec le marché «Viktualienmarkt». Ce marché pullule d'échoppes et de tables sous les arbres où on peut s'installer et déguster une bonne bière. C'est d'ailleurs ce que nous ferons. Une bière locale «Paulaner» à 10h30 du matin, ça, ce n’est vraiment pas notre habitude!

On se rend ensuite à Dachau. Difficile quand on est en Allemagne de ne pas visiter un camp de concentration. Inutile de dire que c'est vraiment bouleversant comme visite. Les récits, les photos...c'est terrible!

2016 05 21 4103

Au retour on passera par le Château de Nymphenburg. Là bas on visitera l’intérieure. Ce palais que l'on appelle le «Palais des Nymphes» est l'ancienne résidence d'été des rois de Bavière.

Ok! C'est l'heure de dîner! On fini ça sur la superbe terrasse du restaurant Orlando. Il s'agit du bistrot du réputé chef Alfons Schuhbeck qui a colonisé la placette.

Dimanche

La visite se fait en voiture. On commence avec le village d’Obersöchering pour quelques clichés de ces beaux grands champs étendus à perte de vue avec les montagnes enneigées comme trame de fond. On fait un autre arrêt juste avant le village de Wildsteig d’où on peut apercevoir, de loin, le château de Neuschwanstein. On s’arrêtera une dernière fois pour admirer l'église Saint-Coloman de Schwangau et les montagnes d'Autriche juste derrière. Notre parcours se conclu au village où, au pied du château se trouve le superbe petit quartier de Hohenschwangau. On s'installera sur une petite terrasse pour casser la croûte. Une fois terminé, nous monterons jusqu'au château où nous en profiterons évidemment pour le prendre en photo de tout les côté. Nous redescendrons ensuite vers le lac Alpsee.

2016 05 22 3369

Comme le paysage est sublime et la température au rendez-vous, nous louerons une embarcation et irons se faire bercer par les flots. Nous reviendrons prendre notre apéro au «Museum der bayerischen Könige».

Le retour se fait par une route qui nous amène à passer par l'Autriche avant de revenir sur Munich.

Lundi

Nous irons prendre notre dernier petit déjeuner à Munich avant de prendre notre bus pour Mannheim. À destination on fait une brève reconnaissance des lieux et on se rend visiter l'université de fiston.

Au dîner, notre hôte nous fait découvrir le Café Vienna, un petit resto couru par les étudiants. Pour pas cher on prendra un «käsespätzle».

Mardi

Au matin nous quittons pour Heidelberg. On retrouve les premières traces de l'existence de la ville vers les années 1100. Elle est reconnue en tant que ville universitaire, avec une faculté qui aurait été fondée en 1386. Mais son principal attrait demeure son château du XVième siècle qui domine la ville.

2016 05 24 4170 panorama

Pour débuter, on prend le petit déjeuner au «Cafe Gundel» qui existe depuis 1896. On traversera la rivière Neckar par l’Alte Brücke (le vieux pont) datant de 1788. De l’autre côté on accède à la montagne par une série d’escaliers qui nous permettent d'avoir des points de vue sur la ville. De retour, on se baladera dans les rues de cette séduisante ville avant de reprendre le train vers Mannheim et vers l'Aéroport de Frankfurt d'où on prendra l’avion qui nous mènera à Berlin.

Mercredi

La journée débute par la Cathédrale de Berlin pour ensuite se diriger vers le quartier «Nikolaiviertel» qui est le plus vieux quartier de la ville.

Nous prendrons ensuite la direction de «Checkpoint Charlie», ce lieu mythique de la guerre froide, un attrait dans ce qui a de plus touristique. On marchera ensuite vers «Gendarmenmarkt», la Place du Marché des Gendarmes bordée par le «Konzerthaus» (salle de concert) et les deux cathédrales réformées. L’ambiance est agréable avec ce musicien qui joue de la clarinette sur les airs des «Oh! Champs Élysées» de Joe Dassin et cet animateur qui fait de grosses bulles multicolores. Chemin faisant, on s’arrêtera à la chocolaterie: Fassender & Rausch. À l'intérieur, de spectaculaires œuvres fait entièrement chocolat comme cet ours, emblème de la ville ou la «Berliner Fernsehturm», la tour la plus élevée d'Allemagne … notammment. Nous poursuivons jusqu’au Mémorial de l'Holocauste couvert de 2711 stèles de béton. Sous cet ensemble de stèles se trouve la «Place de l'Information», qui contient le nom de toutes les victimes juives recensées. Nous terminerons devant le «Bradenburger Tor», ce monument édifié entre 1788 et 1791 qui constitue à la fois le symbole de la ville, mais aussi, pendant une trentaine d'années le symbole de la division puisqu'elle était partie prenante du mur de Berlin.

2016 05 25 4341

Jeudi

Le journée débute avec le «Gedenkstätte Berliner Mauer», mieux connu sous le nom du Mémorial du Mur de Berlin. Les installations sont particulièrement intéressantes pour ce qu’elles représentent dans l'histoire et pour la façon dont ils ont su la figurer après sa disparition. On poursuit avec le «Schloss Charlottenburg», nom donné en mémoire de la reine Sophie-Charlotte, épouse de Frédéric III. Par la rivière Spree on prendra un bateau qui nous ramènera vers le centre de la ville.

Malgré un après-midi bien avancé, on fera un détour par le «Reichstag», le parlement de Berlin avant de s’arrêter prendre un dernier dîner à Berlin.

Vendredi

Et voilà. C'est aujourd'hui notre dernière journée. Pour la finale, nous aurons l’opportunité de visiter le «Reichstag». Il s'agit d'une visite guidée qui nous explique l'histoire du parlement. La visite sera tout à fait intéressante mais le temps nous manquera pour visiter le dôme vitré.

C'est ainsi que nous mettrons un terme à notre visite de Berlin et de l'Allemagne.

«Auf Wiedersehen Deutschland!»

Rome et Côte amalfitaine

C'est avec grand plaisir que je vous partage le récit de notre voyage effectué à Rome et sur la côte amalfitaine.

Vour pouvez donc, à partir de maintenant voir la version courte plus bas ou plus détaillée dans la section : Expérience ....

Bonne lecture!

 

Img 1689

C'est accompagné de notre couple d'amis que nous prendrons la direction de l'aéroport et c'est après quelques coupes de vin que le Boeing 767 d’Air Canada Rouge s'envolera vers l'Italie.        

Jour 1

Une fois arriver à l’aéroport Fiumicino–Léonardo Da Vinci et avoir déposé nos bagages au B&B La Finestra di Fronte nous entreprendrons notre périple dans la ville de Rome.

Nous succèderons les visites avec la Basilique de San Giovanni in Laterano à proximité et poursuivrons jusqu'au Colisée de Rome. Suivra la de la Basilique San Pietro in Vincoli réputée pour la statue de Moïse de Michel-Ange et le reliquaire des chaînes de Saint-Pierre. De là, notre promenade à travers les charmantes petites rues nous conduira jusqu'à la basilique Santa Maria Maggiore, une des basiliques majeures de Rome. Nous poursuivrons vers vers le quadrilatère des Quattro Fontane, l’église San Carlino alle Quattro Fontane et un peu plus loin la Piazza del Quirinale où se trouve le palais du président de la République italienne. La balade nous amènera ensuite vers la Fontaine de Trevi, et la Piazza di Spagna, lieu de rassemblement important de la gent touristique. Pour bien terminer cette première journée, nous nous rendrons au restaurant Girarrosto Fiorentino afin de nous «gaver» d'un gargantuesque steak florentin accompagné d’une bouteille de vin.

Enchantés par notre repas et après plus de 10km de marche dans les rues de Rome, nous rentrerons à notre gîte bien fières de notre journée.

Jour 2

Le lendemain nous nous déplacerons vers la Sorrento. Un train nous transportera de la gare Termini à Rome vers Naples d'où le Circumvesuvia nous conduira à Sorrento.

La journée étant déjà bien avancée, nous nous ferons un devoir de se rendre jeter un coup d'œil aux environs. Ce sera donc un passage par la Piazza Torquato Tasso, nous descendrons à la Marina Piccola afin de porter nos yeux pour la première fois sur la côte de la baie de Naples. Nous reviendrons ensuite et terminerons la soirée sur la terrasse de notre nouvelle demeure, non sans nous être procuré une bouteille de limoncello, des fromages, du prosciutto, une bouteille de vin et une baguette.

Jour 3

Cette prochaine journée est réservée à une escapade en bateau le long de la côte amalfitaine et à l'île de Capri. De notre bateau pneumatique nous aurons un aperçue de la côte amalfitaine, d'Amalfi jusqu'à son extrémité nord en passant par Praiano et Positano. Nous traverserons ensuite vers l’île de Capri.

On longera l'île de Capri par son versant sud avant de revenir vers le port de Marina Grande, nous visiterons l'île  pour le reste de la journée. Nous aurons le privilège d'errer dans ses rues piétonnes jusqu'au belvédère de Tragara d'où on a une vue superbe sur les Faraglione et la côte sud de l'île. Nous passerons par les jardins d'Auguste d'où il y a une autre vue imprenable sur la côte et également sur la réputée Via Krupp et sa descente en lacet. Nous conclurons notre visite en musardant sur la Via Serena et Vittorio Emamuele avant de descendre vers le port.

Jour 4 et 5

Les journées se succèdent sans être moins banales malgré qu'elle se résumera à se perdre tout doucement dans Sorrento.

Aujourd'hui, balade en convertible sur la côte amalfitaine. Nous débuterons par le village le plus éloigné, à Minori, non sans nous arrêter sur les quelques belvédères à contempler le levé de soleil. À Minori, nous nous baladerons un moment dans ses petites rues paisibles et pittoresques Nous nous arrêterons ensuite à Ravello où les jardins de la Villa Rufolo nous offre une vue spectaculaire sur la côte. Ce sera ensuite Amalfi où la balade se fera à travers une foule imposante de touristes. Mis à part le Duomo et un petit moment passé à la plage, la visite sera sans grand intérêt. Nous devrons escamoter la visite de Praiano et de Positano.

En résumé, si on veut vraiment prendre la peine de s'attarder dans les petits villages le long de la côte, une journée est définitivement insuffisante.

Sorrento en panoramaJour 6

Seconde journée à flâner dans les rues de Sorrento. On débutera par un capucino à la terrasse du Bar del Carmine di Colella e Fattorusso sur la Piazza Torquato Tasso. Nous flânerons ainsi dans les petites ruelles jusqu'à l'heure du lunch où la Taverna dell'800 nous offrira l'une des meilleures pizzas Margarita mangée à vie. L'expérience sera absolument divine

En soirée, nous flânerons en ville. Devant le musée Tasso, des airs nous attireront jusqu'à une chorale qui se livre à une répétition devant public. Nous nous installerons un moment à écouter cette belle musique. Nous nous retrouverons ensuite sur le belvédère de la Villa Comunale à contempler la nuit sur le bord de mer.

Jour 8

Journée à Positano. Nous prendrons le petit déjeuner au bar du coin et ensuite attraperons l'autobus local. Nous voyagerons sur la route tortueuse de la côte amalfitaine avant de mettre les pieds à Positano. De là, nous entreprendrons notre descente jusqu'à un restaurant offrant la terrasse du côté de la mer. Le paysage est exceptionnel.

Nous profiterons de la plage le reste de l'après-midi avant reprendre notre ascension afin d'attraper l'autobus qui nous ramènera à Sorrento. Cette ascension sera interrompue par un dîner en terrasse avec aperçue du village devant le soleil se couche. Une fois de plus la vue est spectaculaire.

Jour 9

En matinée nous effectuerons une mini balade du côté de Via Aniello Califano et de la Piazzetta Marinella qui surplombe Cocumella Beach, deux endroits qui nous offrent un point de vue sur la côte de Sorrento.

En après-midi, nous ferons une balade jusqu'au Bagni della Regina Giovanna. Il s'agit d'une grotte à ciel ouvert sur la mer. L'endroit est propice à la baignade. L'endroit est également le site de ruines d'une villa romaine. Nous conclurons notre semaine à Sorrento par une visite à la Gelateria Zini, question de gouter à un succulent gelato artisanal.

Jour 10

M. Luigi nous accueillera à notre nouveau gîte, le B&B La Dimora della Regina sur Via San Biagio dei Librai à Naples. Notre gîte est en réalité l'ancien Palais Di Capua nommé également Marigliano.

Une fois libérée, notre première expérience sera de prendre la direction de Via Dei Tribunali histoire de se payer une pizza napolitaine chez le meilleur pizzaiolo d'Italie en 2014, Gino Sorbillo. La place et recommandée sur des sites comme Tripadvisor, Lonely Planet et Le Petit Futé.

Nous passerons la journée à sillonner les rues de Naples. Nous visiterons la très particulière église Santa Maria delle Anime del Purgatorio ad Arco et le Duomo de Naples. Nous passerons par la Via di San Gregorio Armeno renommée pour ses santons. Nous poursuivrons sur Spaccanapoli qui, en réalité est une succession de rues correspondant à l'antique tracé urbain d'époque romaine. Nous visiterons la Chapelle Sansevero principalement pour y contempler l'exceptionnel chef d'œuvre du Christ voilé. Nous terminerons notre balade à la Piazza Gésu Nuovo avant de prendre le chemin du retour.

Img 1526Jour 11

Notre dernière journée à Naples débutera par le Castel Nuovo, un des symboles de la ville de Naples. Nous nous retrouverons ensuite à la Galleria Umberto I qui nous rappelle celle de Vittorio Emanuele II de Milan. Nous passerons ensuite par la Piazza del Plebiscito, la plus importante place de Naples. Nous terminerons notre visite de Naples par une promenade dans le Quartieri Spagnoli. Ce secteur de la ville est un quadrillage serré de ruelles particulièrement pittoresque.

Nous récupérerons ensuite nos valises et prendrons la direction de la gare afin de prendre le train qui nous ramènera à Rome d'où nous attraperons un taxi qui nous conduira jusqu'à Domus Nicosia Guest House B&B sur la Piazza Nicosia.

Après avoir déballé nos bagages, nous arpenterons les petites rues à la recherche d'un petit resto sympa et conclurons notre journée en jetant notre dévolu sur le restaurant Pizza Ciro sur la Piazza di Sant'Apollinare.

Jour 12

Après notre petit-déjeuner nous commencerons notre visite par l'église Renaissance di Sant’Agostino dans laquelle est exposé notamment un des chefs-d'œuvre de Caravage, la Madone des pèlerins ainsi que la célèbre fresque du prophète Isaïe de Raphaël. De là, nous nous rendrons au Campo di Fiori, réputé pour la tenu d'un marché public qui se tient tous les jours. Nous passerons un bon moment à traîner à travers les étales, à chiner et observer les gens qui s'y rassemblent.

Nous reprendrons ensuite la route vers le Janicule, surnommé la «huitième colline de Rome». De là, nous rejoindrons St-Pierre de Rome par la Via di Porta Santo Spirito et passerons par l'église Santo Spirito in Sassia, basilique construite au XIIième siècle. Nous nous attarderons un moment à la Place St-Pierre et sur la Piazza del Risorgimento avant de revenir vers Trastevere pour y prendre le dîner. Nous reviendrons ensuite vers le Pont St-Ange et la Piazza Navona et nous arrêterons chez Tre Scalini. La place est réputée pour leur délicieux tartufo, truffe de crème glacée au chocolat incluant 13 différentes sortes de chocolats suisses tel qu'en était la recette de 1946. Ceci sera une belle conclusion à notre journée largement remplie.

Jour 13

Dernière journée à Rome et en Italie. Nous entreprendrons notre journée par un petit jogging matinal avant le petit-déjeuner.

Nous entreprendrons ensuite notre visite par la colline du Janicule qui nous permettra d'avoir un aperçue en hauteur de la ville. Les belvédères de la Piazzale del Faro, de la Villa Lante al Gianicolo et de la Piazza Garibaldi nous, permettront d'avoir un point de vue sur la ville. Nous amorcerons ensuite notre descente. Le Passeggiata del Gianicolo nous conduira jusqu'à la Fontana dell'Acqua Paola marquant la fin de l'aqueduc Acqua Paola et l'Église San Pietro in Montorio, qui loge dans sa cour Le Tempietto, chef d'œuvre de Bramante.

Nous nous retrouverons ensuite dans le quartier de Trastevere où nous en profiterons pour visiter la très jolie basilique Santa Maria in Trastevere, l'une des plus anciennes églises de Rome (217-222). Nous passerons ensuite de l'autre côté du Tibre et nous arrêterons à la basilique Santa-Maria in Cosmedin, d'y voir la Bocca della Verita. Nous gravirons ensuite la colline de l'Avantin jusqu'à la Villa del Priorato di Malta où se trouve une porte dans lequel une serrure nous permet d'observer le dôme de St-Pierre de Rome. Ce petit trou est pour le moins ... Insolite!

L'après-midi en sera une gourmande dans Testaccio. Nous visiterons la réputée pâtisserie Barberini Caffetteria qualifiée d'une des meilleures choses à faire à Rome. Nous luncherons chez son voisin Volpetti Più, cafétéria gourmet dont sa réputation tient à ses pizzas servies à la pointe. Nous passerons ensuite chez Giolitti, une des gelateria les plus célèbres de Rome et chez Trapizzino qui sert des cornets de pâte à pizza et des boules de riz frites apprêtées de différentes façons. Nous terminerons au très respecté Eataly, un supermarché de produits uniquement italiens et «qui se visite comme un musée».

Nous terminerons ainsi notre dernière journée en retournant vers la vieille ville, emprunterons la Via dei Fori Imperiali qui longe le Forum Romain, passerons devant le Monument à Victor - Emmanuel II et nous engouffrerons dans les petites rues qui nous amèneront au Campo di Fiori

Nous ressortirons pour un dernier dîner, ce qui conclura notre visite en Italie

Jour 14

Après avoir remercié nos hôtes nous rejoindrons notre taxi nous conduira jusqu'à l'aéroport Flumicino-Leonardo Da Vinci d'où nous prendrons notre vol de retour avec, comme à l'habitude, un brin de nostalgie.

Au revoir Italie, à une prochaine fois certainement!

Amsterdam, Barcelone et croisière sur la Méditerranée

Allez! On décroche de la grisaille de l'hiver et nous allons accueillir la nouvelle année en Europe. Pourquoi ne pas le faire en croisière sur la Méditerranée. Nous voilà donc repartis cette fois-ci en faisant des escales à Barcelone, Marseille, Gênes, Civitaveccia, Palerme et Palma de Mallorca. Mais avant tout, pourquoi pas, tant qu'à y être et puisque nous y effectuons une escale, s'arrêter quelques jours à Amsterdam?

Et hop! on commence donc par...

Amsterdam

De l'aéroport de Schiphol, le train nous conduira en trois arrêts au centre même d'Amsterdam. De là, taxi, hôtel et nous voilà en un rien de temps sur Leidseplein, une des places principales de la ville pour un «english breakfast». De là, direction Spiegelgracht afin de contempler ce petit canal typique. Probablement vendus à l'avance, notre première impression est qu'Amsterdam est une ville d'exception.

Nous prendrons ensuite la direction du très beau musée Van Gogh qui possède la plus grande collection de l'artiste de l'impressionisme. Sans être de très grands amateurs de musées, celui-ci nous plaîra particulièrement. S'en suit une balade dans un petit marché de Noël tout près et à travers les jolies rues jusqu'à l'emplacement du marché Albert Cuypmarkt qui sera malheureusement fermé. Après un arrêt au bar «De Duvel» nous rejoindrons Stadhouderskade en traversant le canal Amstel. Chemin faisant nous passerons devant le Koninklijk Theatre Carré, théâtre populaire de la ville de style néo-Renaissance. Nous retraverserons ensuite le canal par le Magere Brug, un pont basculant à double-levis en bois. Le tout se fera en s'arrêtant ici et là pour contempler la ville qui s'offre à nous.

On poursuivra ensuite vers les beaux canaux de Régulieresgracht et Rembrantplein où, encore là, on retrouve un petit marché de Noël. Nous terminerons par le très réputé Bloemenmarkt (marché aux fleurs) tout à fait magnifique avant de rentrer à notre B&nB.

On terminera la journée avec un dîner chez Purna sur Hartenstraat, un restaurant Indien et en prennant quelques photos d'Amsterdam de nuit. 

On débutera notre deuxième journée par un petit jogging le long des canaux avant d'aller prendre le petit-déjeuner au restaurant Bâton en bordure du Harengracht.

Cette journée sera vouée à une promenade dans le quartier piétonnier situé entre le canal Singel et Damrak, Prins Hendrikkade et le Koninklijk Paleis. C'est particulier de se balader à travers les effluves de cannabis, encore plus de pénétrer dans un coffee shop, ces bars à cannabis. Curieux de voir comment les choses se déroulent à l'intérieur, nous visiterons le bar «Prix d'ami». Étalé sur trois étages avec ses lounges, ce lieu est prisé pour les gens qui veulent consommer tranquillement. Ils s'installent sur des divans et y consomment leur substance tout juste acheté au comptoir du rez-de-chaussée. Assez surprenant également de s'apercevoir que les odeurs de cannabis sont souvent plus perceptibles dans les rues que dans ce type d'établissement.


2015 12 28 3246

Nous poursuivrons ainsi à travers les rues piétonnes de Centrum (partie est d'Amsterdam) et terminerons la journée en remontant vers Oude Kerk et le quartier rouge. Au pied d'Oude Kerk, la plus vieille église d'Amsterdam, les néons rouges apparaissent, néons qui ont donné le nom au quartier des prostitués. À cet endroit, nous suivrons la horde de touristes qui se faufilent à la file dans les étroits passages où on expose ces «filles de joie» tel une attraction touristique. La visite se poursuit du côté du Oudezijds Achterburgwal pour visiter le véritable secteur du Red Light. Il est surprenant de voir ce canal illuminé d'un rouge vif où les femmes s'affichent dans leur plus simple expression. C'est, de toute évidence, un spectacle en soit.

Notre troisième journée débutera par un autre petit-déjeuner à l'européenne avec un délicieux jus d'orange fraîchement pressé, des croissants bien moelleux ainsi qu'un «pistolet» (baguette), tout ça, au comptoir devant la fenêtre à observer les inombrables cyclistes qui se dirigent vers leur boulot ou les touristes qui vont dans toutes les directions. 

Le reste de la journée se résumera par la visite du quartier de Jordaan. Nous zigzaguerons à travers les rues de ce quartier en nous arrêtant ici et là pour prendre des clichés d'un immeuble, d'un canal ou de passants qui se démarque. Nous nous arrêterons pour le lunch au Eetcafe Sonneveld, café bondé où les tables sont cordées et où ça bouge, ça grouille de vie! On poursuivra ensuite avec un passage devant la maison de Ann Frank où la file est sans fin. Réserver d'avance s'il vous plaît. Nous sillonnerons ainsi le reste du quartier de Jordaan jusqu'à ce que le soleil se soit couché. Nous mettrons un terme à notre visite d'Amsterdam au restaurant asiatique Nooch.

Après avoir finalisé nos valises, nous irons prendre le petit-déjeuner non sans nostalgie, assis au comptoir en contemplant encore une fois à travers les carreaux de la fenêtre la vie qui s'y déroule et tout ceci dans un décor des plus séduisants. Cette ville est décidément très attachante. Une belle ville propre avec une vieille architecture parsemée de moderne bien intégré. J'ignore si c'est notre état d'esprit, mais il s'y dégage un certain romantisme.

2015 12 29 3307

Barcelone

L'arrivée à Barcelone est agréable avec un beau soleil et 16 degrés. Disons que c'est un peu plus chaud qu'à Amsterdam. Comme à l'habitude, un taxi nous amènera à l'hôtel, nous y déposerons nos bagages rapidement et prendrons la direction d'un petit resto où nous pourrons y déguster une bonne paella accompagnée d'une coupe de vin! Après dîner, nous en profiterons un peu pour marcher avant de rentrer à notre nouveau gîte.

Après avoir paressé au lit, notre seconde journée à Barcelone débutera par un petit jogging, question de se mettre en appétit. Il est ensuite temps d'aller se refamiliariser avec la ville. Nous nous baladerons un peu dans le quartier Barri Gòtic, visiterons le cloître de la cathédrale de Barcelone avant de nous rendre au port de Barcelone pour nous balader le long de la plage du quartier de la Barceloneta. La mer est magnifique et donne le goût de s'y baigner ... mais bon, il ne fait quand même exagérer, il ne fait tout de même que 18 degrés!

Nous reviendrons ensuite dans le Barri Gòtic et n'écoutant que notre ventre, nous nous arrêterons déguster quelques tapas au bar Bilbao Berria. De toute évidence il s'agit d'un lieu à retenir. Les tapas sont à se rouler par terre. Pour bien conclure, nous nous arrêterons un peu plus loin, à la pâtisserie chique Bubo ... Cette pâtisserie est considérée pourrait-on dire, comme «la bijouterie des gâteaux». Le présentoir est de toute beauté. Il s'agit d'un très bel endroit pour effectuer une petite pause dessert. À voir! La visite se poursuit ensuite par l'église Santa Maria del Mar et en passant devant le superbe théâtre à l'architecture magnifique «Palau de la Música Catalana» qui nous rappel une œuvre de Gaudi même si, en réalité, on ne retrouve aucune référence à l'artiste. 

La journée se concluera avec le dîner du Nouvel an au restaurant «Crema Canela» qui se trouve sur la Plaça Reial. Ce sera une belle fin d'année avec un excellant repas au son des «pop» provoqué par les bouteilles de champagne qui s'ouvrent ici et là! Bien entendu, la finale se fera avec les 12 raisins pour la tradition espagnole, chacun devant être mangé à chaque coup de l'horloge qui précèdent avant minuit. On dit que chacun de ses 12 raisins nous portera chance pour les 12 mois de l'année. 

2015 12 30 3358

 

Croisière sur la méditerranée

Marseille

On nous a écourté notre temps de visite donc nous n'avons pas de temps à perdre. Arrivés à Marseille, nous attraperons l'autobus de la ville afin de se rendre à la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde surnommée également «la Bonne Mère». Nous y resterons un petit moment pour ensuite redescendre à pied vers le port. Comme le temps file, nous nous limiterons à une mini incursion dans le secteur du «Panier», l'une des parties les plus anciennes de la ville composée d'agréables ruelles étroites. 

2016 01 02 3492

Gênes

Gênes se fera à pide à partir du port.  Nous flânerons doucement dans ses rues ce qui nous permettra d'observer les gens de la place qui débutent leurs journées, d'autres en route vers l'église ou des commerçants qui ouvrent leurs commerces. Nous passerons par le «Palazzo San Giorgio» aux très belles fresques qui ornent ses quatre façades, le «Museo di Sant'Agostino» installé dans une ancienne abbaye, la Porta Soprana créée au XIIième siècle et qui était l'entrée principale de la fortification de la ville. Tout près, nous passerons devant la minuscule et discrète maison de Christoph Colomb avant de se rendre à la Piazza di Ferrari, la place principale de la ville. Cette place est entourée notamment du Palais ducale et du très beau bâtiment de la Bourse. Tout juste à côté, droit devant l'entrée du Palais ducale, se tient un petit marché de Noël. Nous en profiterons pour nous procurer du pesto puisque la région de Gênes serait reconnue pour fabriquer les meilleurs pestos au monde.

Nous nous dirigerons ensuite vers la cathédrale de San Laurenzo. Sa façade est ornée de lignes de gris et de blanc qui se superposent. Nous poursuivrons en direction du port où nous nous arrêterons pour casser la croûte. De là, nous remonterons vers la via Garibaldi, classée au patrimoine mondial de l'Unesco. S'y trouvent une douzaine de palais dont, notamment, les Palazzo Tursi, Bianco et Rosso pour ne nommer que ceux-ci qui sont tous aussi somptueux les uns que les autres.

La visite de Gênes sera une belle découverte avec son ensemble de rues étroites qui courent dans toutes les directions et où il fait si bon s'y perdre. Toutes ces vieilles villes d'Europe remplies d'histoire sont tout à fait charmantes.

2016 01 03 3619

 

Civitavecchia

Il s'agit d'une ville sans grand intérêt qui permet aux croisièristes de se rendre à Rome. 

Palerme

Nous quitterons le bateau à pied puisque le premier site d'intérêt de Palerme, le quartier della Loggia, est à courte distance.

Notre 1er arrêt est l'Oratorio di Santa Cita. Santa Cita est particulièrement impressionnante avec son mur de stuc au travail magnifique. Les scènes du chemin de croix sur les murs de côtés sont tout aussi exceptionnelles.  Notre 2ième arrêt est l'église San Giorgio dei Genovesi construite entre 1575 et 1596 également dans le quartier della Loggia. Nous poursuivrons avec une 3ième visite, la Chiesa di Santa Maria in Valverde dont le cœur et les autels sont richement décoré de fresques et de marbre. Notre 4ième visite de la journée sera L'oratorio del Rosario di San Domenico, autre église remarquable où le cœur est chargé de peintures et de sculptures. Nous nous arrêterons finalement  pour une pause café au Gran café San Domenico sur la piazza du même nom et au pied de l'église du même nom. Pendant que nous sommes confortablement assis sur la terrasse extérieure à déguster notre cappuccino, un accordéoniste jouera la chanson thème du film «Le parrain». Rien ne peut être mieux approprié dans cette ville de Sicile, reconnue pour être le berceau de la mafia! Après notre petit café, nous prendrons un petit moment pour visiter l'église de San Domenico e Chiorso. Tout en suivant notre itinéraire, nous pénétrerons dans la Discesa Maccheronai, petite rue pittoresque où se rassemblent plusieurs commerçants qui ont leurs étals directement dans la rue. L'ambiance est pour ne pas dire ... divertissante. Ce petit bout de rue fait partie du réputé marché Vucciria et Ballarò. 

Nous reprendrons ensuite notre balade à travers les petites rues jusqu'à la grande fontaine Pretoria surnommée la fontaine de la honte. Pourquoi la surnommer ainsi? Parce qu'on y retrouve plusieurs statues d'homme nus. Eh oui! À l'époque reproduire une femme nue ne semblait pas un problème mais reproduire un homme l'était. En poursuivant notre balade, nous croiserons juste un peu plus loin, à un coin de rue de là, la Piazza Vigliena. Cette intersection appelée Le carrefour des Quattro Canti (littéralement les quatre chants) est constituée de quatre fontaines adossées à des façades, chacune représentant une saison. Ce quadrilatère est de toute beauté et pour ajouter au charme, une fois de plus nous croiserons un musicien qui joue à l'accordéon la chanson la vie en rose! Nous poursuivrons ensuite notre marche et passerons par la Cathédrale de Palerme, église de style arabo-normand propre à la Sicile. Suivra Le Palais des Normands, qui fut au courant des époques une forteresse carthaginoise, un fort romain, un château des émirs arabes et finalement la résidence des rois normands au XIIième siècle. Nous nous sommes rendus finalement jusqu'à l'église St-Jean les Ermites. Cette église aurait été catholique avant d'être convertie en mosquée pour redevenir finalement catholique. Ses dômes rouges sont le reflet de l'influence arabe de l'époque.  

Comme le temps file, nous rebrousserons ensuite chemin par des rues parallèles à la Via Vittorio Emanuele. Ce passage, moins fréquenté des touristes nous a permis d'avoir le pouls de la vie des résidents de la place. 

2016 01 05 3699

En mer

Comme nous avons à passer la journée en mer, le mot clé de cette journée est: Repos.

 

Palma de Mallorca

Notre première sera la Cathédrale de Mallorca. L'une des plus grandes cathédrales gothiques du monde, aussi appelé la cathédrale de la lumière. Nous passerons ensuite par les bains arabes qui n'impressionnent guère. Nous nous perdrons dans les rues de la ville jusqu'à la terrasse du «Petit Bar» sur Palma Square juste devant l'Ajuntament de Palma de Mallorca, le siège de la présidence du gouvernement des îles Baléares. Il s'agit d'une belle place qui grouille d'activité.  Nous poursuivrons notre visite et nous arrêterons à l'église San Miguel pour y jeter un petit coup d'œil sans savoir à quoi vraiment s'attendre. Le lieu n'a rien qui est digne de mention si ce n'est qu'une «ex-cel-len-te» chanteuse interprétant l'Ave Maria nous tiendra collé à notre banc.

2016 01 07 3825

Barcelone

Nous flânerons un moment en direction de la  Barceloneta. Quoi de plus agréables que de se balader doucement par une belle journée ensoleillée dans les petites rues étroites de cette vieille ville. Nous ferons une pause à l'heure du lunch au restaurant Cerveceria Vendimia, petit restaurant du coin occupé principalement si ce n'est uniquement par des locaux. On y sert  des fideua de marisco, une paella où le riz est remplacé par des nouilles.

Nous poursuivrons notre balade sans objectifs précis jusqu'au marché de La Boqueria où nous flânerons à travers les étales. Nous concluerons notre voyage par un dîner à la version espagnole du restaurant Tapas 24 puisque nous avons sa version montréalaise dans la vielle ville. Bouffe excellente, mais service un peu fast food ce qui la distingue de sa version montréalaise.

2016 01 08 3842

Escale à Amsterdam

Eh oui! Une autre belle expérience de voyage alors que cette fois-ci, nous passions la période des Fêtes de la nouvelle année en croisière sur la Méditerrannée. Mais il ne nous en fallait pas moins pour se trouver comme prétexte de faire une escale à Amsterdam. Mais quelle belle escale. Malgré un temps plutôt frisquet et une période beaucoup moins colorée, cette ville nous est apparue plus que séduisante. D'ailleurs, nous la catégorisons depuis comme une des plus belles visitées à vie. Trois jours tout à fait agréables qui ne demandent qu'à être répétés. 

Cette nouvelle escapade de 2 semaines en croisière est actuellement en montage et sera disponible sous peu. Comme disent les anglais ... Stay tune! 

Dans les rues d'Amsterdam

Super Lune à Montréal

Dimanche, le 27 septembre 2015 correspondait à un événement rare et particulier à Montréal comme à plusieurs endroits dans le monde. Les gens ont été témoins d'une super-Lune comme l'a si bien nommé Richard Nolle en 1979. 

Comme l’orbite lunaire n’est pas circulaire, la distance de la Terre à la Lune varie. Dimanche soir, la Lune se retrouvait donc à la distance la plus rapprochée de la Terre. Venait s'ajouter à cet événement, la Lune qui passait dans l’ombre de la Terre jusqu’à l’éclipse totale. Le Soleil, la Terre et la Lune se s'ont donc positionnés dans un parfaitement alignement. Graduellement, la Lune s'est drappée d'un voile orangé et même rouge causé par les quelques rayons de lumières du Soleil, déviés par la Terre et filtrés à travers son atmosphère. C'est donc pour cette raison qu'on la surnomme : la «Lune de sang».

Ce n'est pas ici un voyage comme à l'habitude, mais c'est un événement qui met en lien une grande partie de la communauté mondiale que je ne pouvais passer sous silence.

Lune scintillante

Éclipse partielle

27092015 img 1927

27092015 img 1931

 

 

Expérience à Rome et sur la côte amalfitaine

Et voilà! Une autre partie de mon voyage en Italie qui vient de s'achever avec cette nouvelle sélection de photos toutes fraîches. 

Ce voyage établi sur 12 jours nous a fait revoir Rome et connaître Sorrento, la côte amalfitaine avec les village de Minori, Ravello, Amalfi, Praiano et Positano, l'île de Capri et la ville de Naples. Nous avons vécu la côte amalfitaine par la mer et par la terre ce qui nous a donné un apperçu distinct. Naples reste un ville pittoresque et Rome qui a été notre introduction et notre conclusion reste pour moi un des plus beaux joyaux du monde.

Une fois de plus c'est avec plaisir que je vous partage en image cet autre beau voyage dans un très beau pays tout aussi charmant à chaque fois. Bon visionnement.

Parasol or-rangés

De nouveau en Italie

C’est parti. Nous sommes de nouveau en cavale. Cette fois-ci pour un retour en Italie et plus spécifiquement à Rome et sur la côte amalfitaine. Le 4 septembre 2015 d’ailleurs, nous passions déjà au travers de notre première journée. Après avoir mis les pieds sur le tarmac de l’aéroport Leonardo Da Vinci – Fiumicino à Rome et pris possession de notre chambre, nous avons attaqué les rues de Rome et fait un tour rapide de points importants tel que le Colisée, le quadrilatère des Quattro Fontane, la Piazza del Quirinale, la Fontaine de Trevi, la Piazza di Spagna et d’autres donc nous n’avions pas eu l’opportunité de visiter tel que la très belle Basilique Santa Maria Maggiore et la Basilique San Pietro in Vincoli. Nous avons terminé notre première journée au restaurant Girarrosto Fiorentino sur la Via Sicilia avec un fabuleux steak florentin. Rasasiés à souhait, nous sommes ensuite revenu à notre chambre bien épuisés.

Basilique Santa Maria Maggiore

La Tour de l'Horloge

C'est toujours en jouant au touriste dans ma propre ville que je me suis retrouvé devant la tour de l'Horloge située dans le vieux port de Montréal alors que le soleil qui était sur son déclin illuminait celle-ci de ses rayons orangés. La tour de 192 marches érigée au début des années '20 commémore les marins de la marine marchande morts durant la Première Guerre mondiale. Le mécanisme de l'holroge serait simililaire à celui que l'on retrouve à l'horloge du Big Ben à Londres. Elle est accessible à tous les visiteurs et se situe là où était l’ancienne lampe de phare.

20150724 img 0051

Montréal et son Marché Atwater

Ce marché public est situé dans le Sud-Ouest de Montréal, tout près du Canal Lachine et la piste cyclable du même nom qui le jouxtent. Son nom est tiré de l'avenue Atwater qui est à ses pieds. Le marché existe depuis 1933 et son architecture, de style art déco, lui vaut d’être classé parmi les plus beaux édifices de la ville de Montréal.

Le marché est ouvert à l’année et est réputé pour ses marchands de fromage et de viande, ses maraîchers, et pour ses producteurs horticoles qui s'installent à partir du printemps pour la saison estival. Tout au bout de l'édifice ont retrouve quelques restaurants rapides aux saveurs innovantes. 

On peut accéder au Marché Atwater en métro Lionel-Groulx.

Marché Atwater