... à Londres et Oxford

Cette fois-ci, c'est à Londres que nous passerons à la nouvelle année.

Après avoir pris un bon repas au resto Archibald nous permettant de nous rendre jusqu'à Londres nous nous présenterons au quai d'embarquement pour l'appel. Nous quitterons donc le tarmac de l'aéroport de Montréal pour un vol d'une durée de 6 h 30 qui nous amènera jusqu'à Heathrow.

Jour 1

Nous quitterons donc l'avion rapidement, prendrons possession de nos bagages rapidement et passerons les douanes rapidement. Nous nous rendrons vers le comptoir où nous prendrons possession de nos Oyster Card. De là nous prendrons le métro qui nous amènera en une heure à la gare de Waterloo. De là, nous serons à 5 minutes du Hampton by Hilton, notre hôtel pour la semaine.

2014 12 28 img 4

Fidèles à nos habitudes, nous ne perdrons pas de temps et nous nous retrouverons dans les rues de Londres. Le temps est frais et le ciel est bleu, mais bien vêtus, la promenade est agréable. En moins de 10 minutes de marche, nous atteindrons le Westminster Bridge. De cet emplacement, il nous est déjà possible d'avoir un premier aperçu sur le London Eye que l'onsurnomme également le Millennium Wheel. Cette grande roue de 32 nacelles pouvant contenir environ 25 personnes et mesurant 137 mètres prend 30 minutes à faire une rotation compète et a été conçue pour les festivités de l'an 2000. Dans la même foulée, il nous sera possible d'avoir un coup d'œil sur  le Palais de Westminster, siège du parlement britannique et aurons, par le fait même une vue sur la tour horloge qui est plus communément nommée le Big Ben. Force est d'admettre que le Big Ben est impressionnant. Les détails de son architecture, son envergure, sa situation ne laissent certainement personne indifférent. La preuve est de toute façon évidente avec la foule qui s'attroupe pour l'observer sur sa rive opposée, sur le pont et à ses pieds.

Nous enjamberons donc le Westminster Bridge en admirant ces différents monuments, traverserons la foule qui s'attroupe au pied du Big Ben et s'engagerons sur Whitehall afin de nous diriger vers Trafalgare Square. Il est fascinant de voir dans les rues tout ce qui fait Londres: ses taxis uniques, ses autobus rouges à deux étages si particuliers, ses pubs, ses red telephone box.

2014 12 28 img 0019

Nous sommes en début d'après-midi donc le petit-déjeuner est déjà loin. Nous avions identifié un café qui avait de bonnes critiques et qui est situé dans la crypte de l'Église anglicane St-Martin-in-the-Fields. Il s'agit endroit qui a plutôt les allures d'une cafétéria, mais la soupe est bonne, elle satisfera notre faim et les profits retourne à la paroisse. De plus, à l'occasion, accueil des concerts de jazz. Nous traverserons ensuite de l'autre côté de la rue où se trouve The National Gallery.

Nous passerons ainsi un moment à visiter le musée à traîner à travers les différentes salles et à y apprécier les œuvres de grands maîtres comme Léonard de Vinci, Michel-Ange, Rubens, Rembrandt, Monet et Van Gogh.

Une fois sortis, nous prendrons la direction du Pigadelly Circus, centre névralgique de Londres qui attire sa pléthore de touristes pour ses boutiques renommées, ses théâtres de West End situés tout près et pour ses enseignes lumineuses qui nous font penser au Times Square de New York. La foule impressionnante qui s'y amasse rappelle d'ailleurs également le square de la «Grosse Pomme».

Nous avons donc flâné un moment dans les rues du quartier chinois et nous sommes arrêtés au pub O'Neill's, histoire de s'humecter un peu la bouche. De là, nous prendrons la direction de Regent Street pour ensuite nous diriger dans le quartier de Soho. Pour le diner,  nous identifierons le Masala Zone, un restaurant indien bénéficiant de bons commentaires. Sa recherche sera un bon prétexte pour nous perdre dans les rues de ce quartier pittoresque. Nous nous payerons un grand thali chacun accompagné d'une bouteille de vin.  

Ayant réservé, pour 21h30, la Cérémonie des Clés qui se tient à la Tour de Londres, nous tuerons le temps un bout de temps dans le quartier chinois avant de prendre la direction de Towerhill pour quelques clichés du Tower Bridge, autre figure emblématique de Londres avec le Big Ben. Nous nous rapprocherons ensuite de l'entrée de la Tour de Londres pour notre dernière visite de la journée.

Cette visite qui demande une réservation par écrit plusieurs mois à l'avance a lieu dans l’enceinte du Palais. Elle nous permettra d'assister à ce rituel de fermeture de la Tour de Londres, une tradition britannique qui perdure depuis 700 ans. Chaque soir, à 21h53 précises, le Chef des Yeoman Warders (les gardiens de la Tour), vêtu de son bel uniforme rouge que l'on reconnaît sur les bouteilles de gin Beefeater,  sort de la Byward Tower, tenant une lanterne et les Clés de la Reine. Il est escorté par des militaires. Il ferme alors les principaux accès de la Tour de Londres en respectant des gestes et dialogues que la coutume a perpétués depuis bien longtemps.

Cette visite viendra conclure notre première journée.

Jour 2

C'est par une belle journée ensoleillée que nous débuterons cette deuxième journée. Après un petit-déjeuner à l'hôtel, nous prendrons la direction du London Eye.

J'irai donc voir Londres en hauteur par un soleil radieux et ce, pour une durée de 30 minutes. Ce sera ensuite une promenade sur la Queen's Walk qui longe la Tamise. De là, nous traverserons le Blackfriars Bridge pour la station de métro Monument. De là, je ferai l'ascension de The Monument , colonne romaine dorique de 61 mètres de hauteur dédiée au grand incendie de Londres. Elle détermine le lieu où l'incendie de Londres a débuté. Tout en haut, la tour nous permet d'avoir un point de vue intéressant, tout particulièrement sur The Gherkin, le cornichon, un gratte-ciel très distinctifs de la Cité de Londres et sur The Tower Bridge, que j'avais pu prendre en photo la veille.

Une fois descendus, nous avons pris la direction de Leadenhall Market mais avant tout, une pause repas était de mise. Et c'est par un hasard que nous sommes passés devant cette petite ruelle qui nous a interpellés, la Talbot Court, où se trouvait ce joli pub isolé du nom de The Ship. Nous avons donc décidé de s'y arrêter pour le lunch. Nous y prendrons une assiette de «finger food» partagé à deux, accompagné d'une première Guinness.  

Ayant recouvré nos forces, nous avons repris notre petit bonhomme de chemin dans le centre historique de la ville, plus communément nommé la Cité de Londres. Nous nous rendrons ainsi jusqu'où se trouve le Leadenhall Market. Ce marché couvert d'architecture victorienne faite de verre et de fer forgé date du XVIème siècle et est un des plus vieux marchés de Londres. Il a d'ailleurs fait l'objet de scènes dans le premier film d'Harry Potter en tant que Chemin de Traverse. On y passera un bon moment à observer l'activité qui s'y passe. C'est un lieu très pittoresque et charmant. On y retrouve plusieurs boutiques, cafés et pubs où les gens se retrouvent à l'extérieur malgré le froid à prendre un verre entre amis. Il est clair en quittant que cet endroit est sujet à une prochaine visite.

 2014 12 29 img 0210

Nous prendrons ensuite la direction de Royal Exchange, l'ancienne Bourse de Londres. Ce bâtiment de style néoclassique fait également partie du secteur historique de la ville et est entouré de plusieurs beaux immeubles d'époque. Un autre endroit qui sera à refaire, mais pour l'instant, il nous sera difficile de s'y attarder trop longtemps. Nous avons une visite organisée au Palais de Westminster, également nommé le Parlement de Londres. Nous devons donc être de retour dans le secteur de Westminster pour 16h00. Il faut absolument noter qu'il faut réserver plusieurs mois à l'avance afin d'avoir le privilège de visiter ce très beau palais néogothique d'architecture victorienne qui compte plus de 1000 pièces et 3 kilomètres de couloirs. Cette visite au cœur du parlement britannique sera très agréable, le guide très intéressant nous faisant une description des lieux, en y ajoutant exemples, anecdotes ce qui a rendu la visite particulièrement passionnante. On y a visité entre autre, le vestiaire de la reine, la chambre des Lords et la chambre des Communes. Cette heure et demie de visite a passé en un rien de temps et est définitivement à recommander.

À notre sortie, nous prendrons la direction de Trafalgare Square et passerons derrière le National Gallery pour nous retrouver au restaurant Steak and Co.  Le concept de ce restaurant est de servir des steaks uniquement cuits à l'extérieur, servis sur pierrade chaude. Il ne vous reste qu'à poursuivre la cuisson , permettant au client une cuisson personnalisée tout au cours du repas. Le concept est intéressant et la bouffe très bonne.

Jour 3

Aujourd'hui, c'est une visite à Oxford. Après le petit-déjeuner, nous prendrons la direction de la gare de Paddington. De là, une heure de train nous amènera à Oxford.

Une fois sur place, un petit arrêt au comptoir de tourisme de la gare nous permettra de nous procurer un billet qui nous permettra d'accéder à quelques choses que nous n'avons jamais fait depuis que l'on voyage, un autobus hop on-hop off. Après seulement 7 arrêts, nous débarquerons pour la visite de la Christ Church. Nous ne réutiliserons plus l'autobus par la suite. Revenons donc à Christ Church. Il s'agit d'une collège de style roman qui a été à l'origine l'église du prieuré de Ste-Frideswide, sainte patronne d'Oxford. Le roi Henri VIII d'Angleterre fondra, en 1529 ce collège et deviendra, ce que l'on connait maintenant, Christ Church, le plus grand collège de l'Université d'Oxford. On retrouve notamment dans ce lieu, The Grand Hall qui a d'ailleursservi de modèle pour le tournage des scènes à la salle à manger du château d'Hogwart's dans le film Harry Potter. Malheureusement, lors de notre visite la salle ne sera pas accessible.  N'en demeure que The Grand Hall n'est pas la seule partie intéressante et la visite de ce très beau lieu historique sera agréable

À notre sortie, nous flânerons dans ses rues jusqu'à la Carfax Tower. La tour est le seul vestige de l'église Saint-Martin construite au XIIIème siècle. Elle a une hauteur de 23 mètres et  ses six cloches sonnent tous les quarts d'heure. C'est l'un des points culminants de la ville. Son ascension nous permettra d'avoir d'ailleurs une belle vue sur les toits de la cité médiévale.

Une fois redescendus, nous suivrons les indications nous conduisant au pont des soupirs (The Sighs Bridge) mais tomberons chemin faisant sur un petit pub très typique, très sympathique et très «british» du nom de White Horse. Ce petit pub se trouve tout juste en face de la jolie bibliothèque bodléienne (The Bodleian Library) ou plus officiellement The Bodley's Library, la plus prestigieuse des bibliothèque d'Oxford. On y mangera un typique fish & ship accompagné de petits poids et d'une Guinness. Un petit Union Jack viendra décorer l'assiette.

2014 12 30 img 0088

À notre sortie, nous rejoindrons ce pourquoi nous passions par là: The Sighs Bridge. De son vrai nom, The Hertford Bridge, on lui a attribué le sobriquet de pont des soupirs pour sa similitude avec celui du même nom que l'on retrouve à Venise. Nous nous engagerons donc sous le pont qui surplombe New College Lane pour rejoindre Queen's Lane et ensuite High Street, une des principales artère de la ville. Nous nous rendrons ensuite jusqu'au Magdalen Bridge avant de faire demi-tour et s'arrêter à la Pâtisserie Valérie, prendre un bon cappuccino et un bon gros morceau de gâteau au chocolat «to share». De là, nous ne ferons que quelques pas qui nous mèneront jusqu'à la boutique officielle de l'Université d'Oxford. Évidemment, l'achat d'un petit souvenir d'Oxford s'impose.

Comme le soleil est tombé, nous flânerons doucement tout en prenant la direction de la gare.

La journée à Oxford aura, comme bien d'autres, passé beaucoup trop vite, signe que la ville est agréable à voir et à marcher. Ceci nous permettra également de conclure que même un billet pour un bus hop on-hop off n'en vaut pas vraiment la chandelle.

Le train nous ramènera ensuite sur Londres. De la gare de Paddington, nous prendrons ensuite la direction de Piccadilly Circus et du quartier chinois où nous débusquerons un petit resto ... vietnamien au serveurs très expéditifs et très peu sympathiques.

Ce sera ensuite un retour à l'hôtel avec la satisfaction d'une journée bien remplie et agréable.

Jour 4

«It is New year's eve in London today!»

Tout de suite après le petit-déjeuner, nous prendrons la direction du Buckingham Palace pour aller y observer la relève de la garde. Malgré une arrivée hâtive, il y a déjà foule. Je réussirai malgré tout à cibler un recoin stratégique qui nous permettra d'être aux premières loges pour observer le spectacle des militaires dans leurs uniformes bleus et coiffés de leur bonnet à poil d'ours. Nous observerons donc cette cérémonie militaire qui amène «la garde montante» de la caserne Wellington, accompagnée d'une fanfare et d'une garde montée vêtue de l'uniforme rouge. Ils se rendront jusqu'au Palais de Buckingham pour remplacer les militaires en place qui eux, deviendront «la garde descendante». Malheureusement, nous nous attendions à un événement plus grandiose et spectaculaire. Chose sûre, c'est fait et à ne pas répéter à moins d'un événement majeur.  

De là, nous reprendrons le métro, cette fois-ci, pour la visite de la Tour de Londres. Inscrite au patrimoine mondiale de l'Unesco, cette forteresse du XIème siècle, archétype de l'architecture militaire normande, fut construite à partir de 1066 avec la Tour Blanche par Guillaume le Conquérant qui fait maintenant son centre. Elle est l’exemple le plus complet subsistant en Europe. La visite se fait avec audioguide. On accèdera donc à la Tour St Thomas, passerons par la muraille pour se rendre ensuite à la Tour Wakefield. Nous nous rendrons ensuite à  «l'hôpital» qui accueil maintenant les joyaux de la reine. Les bijoux, les couronnes, les plats et les ustensiles de services en or et autres métaux précieux qui s'y trouvent sont pour le moins impressionnants.

Une fois terminée, nous irons nous mettre en tenue de soirée pour le dernier dîner de l'année. Ce sera un très beau dîner 6 services au Royal Horseguards Hotel sur White Hall Court.

2015 01 01 img 0393

Nous finirons ce repas à l'heure des feux d'artifice soulignant le passage à la nouvelle année, avec  une coupe de champagne que l'on consommera sur la terrasse du restaurant en observant les feux qui sont produisent à partir du London Eye. Cet événement couronnera notre très agréable et mémorable soirée.

Quelle beau début ou belle fin d'année!

Jour 5

Bonne année from London ! ! !

Notre journée débutera tardivement. Nous commencerons par la St Paul's Cathedral. Elle est dédiée à St-Paul depuis plus de 1 400 ans. L'aspect classique et baroque de la cathédrale existe depuis le grand incendie de Londres de 1666.

Nous accèderons donc par sa gigantesque nef après s'être procuré notre billet et notre audioguide. Nous sillonnerons cette très belle cathédrale avec, à l'extrémité, son autel surmonté d'un impressionnant baldaquin dominé par l'énorme coupole qui la surmonte. Nous nous engagerons ensuite pour faire la visite du chœur.

De là, nous monterons vers The Whispering Gallery (La Galerie des Murmures) qui se trouve à être le premier niveau des trois galeries du dôme. Cette galerie est nommée ainsi parce que sa conception permet d'entendre distinctement un mot chuchoté d'un côté jusqu'au côté opposé, situé à plus de 34 mètres de distance. Pour se faire, il faut donc se tourner et chuchoter à quelques centimètres contre sa paroi. Il faut avouer que l'effet est particulièrement impressionnant. À ce niveau, il est également possible d'avoir une belle vue plongeante sur la croisée du transept de la cathédrale.

Cette galerie nous donnera accès ensuite à The Stone Gallery (La Galerie de Pierre). Cette première galerie extérieure nous donne un point de vue sur une partie de la ville, mais c'est en franchissant l'ensemble des 530 marches, à 85 mètres du sol que nous pouvons accéder à The Golden Gallery (La Galerie Dorée). Sous la lanterne qui domine le dôme cette galerie me permet d'avoir une très belle vue à 360° sur la ville.

Nous redescendrons ensuite et quitterons la cathédrale pour prendre la direction de la très connue et très populaire galerie commerciale Harrod's. De là, nous nous rendrons aux marchés de Noël sur Hyde Park. Les marchés font partie du Winter Wonderland, parc d'amusement hivernal. Nous passerons un court moment à cet endroit avant de conclure notre première journée de 2015 avec un bon repas.

Jour 6

Ce sera le petit-déjeuner pour prendre ensuite la direction, à pied, de l'Abbaye de Westminster. Nous aurons à faire la file environ une trentaine de minutes avant de pouvoir y accéder. On découvrira ensuite ce joyaux de Londres. L'église qui date, pour la majorité, du XIIIème siècle est le lieu de sépulture d'une partie des rois et reines d'Angleterre. C'est également le lieu de la presque totalité des couronnements de la monarchie anglaise. Il faut admettre et ce, sans grande difficulté, qu'elle est particulièrement spectaculaire. Nous devons suivre un trajet qui nous fait passer par l'aile nord nous permettant d'observer les tombeaux de personnages célèbres dont Darwin et Newton. En poursuivant, nous accédons à la nef. L'entrée au chœur est magnifique avec son architecture et ses couleurs vives. On atteint le déambulatoire qui contourne l'autel et qui est occupé par plusieurs chapelles contenant une multitude de tombeaux de personnages importants d'Angleterre.  Le clou vient lorsque nous atteindrons la chapelle Henry VII élevée au XVIème siècle. On y retrouve notamment la tombe de la reine Élisabeth 1ère mais ce qui sera le plus particulier, c'est le plafond pendentif ventilateur de voûte, un style qui ressemble à de la dentelle de pierre et qui est tout à fait saisissant. Malgré la foule qui s'entasse ce passage en vaut largement le détour. Nous réussirons finalement à se faufiler et réussirons à en ressortir. Nous finirons par le coin des poètes qui révèle notamment les tombeaux de Charles Dickens et Shakespeare. Nous passerons ensuite au cloître avant de prendre la direction de la sortie.

Nous retournerons ensuite à l'hôtel, me dégagerai du poids de ma caméra, pour prendre la direction du Bentley Hotel London dans le secteur de South Kensington. Nous y avions prévu un très pittoresque «afternoon tea». On nous guidera dans une grande pièce d'époque à l'allure d'un parloir français. On débutera par une coupe de champagne avant de nous servir de petits sandwiches suivis de scones et petites déserts, naturellement accompagnés de thés au choix.

2015 01 02 img 0426

Par la suite, nous quitterons la place et prendrons la direction de West End. De là, nous irons prendre possession de nos billets qui nous permettrons d'assister, à la pièce de théâtre,  The phantom of the opera. Après avoir récupéré nos billets, nous irons patienter au Tiger Tiger London, un bar  tout près. Une fois l'heure venue, nous nous rendrons au Her Majesty's Theatre. Nous serons envoutés par cette très jolie comédie musicale.

À notre sortie, nous irons partager une pizza margaritha accompagnée d'une bonne bière italienne, tout ça, juste à côté, au restaurant Assaggetti.

De là, nous reviendrons à notre chambre, comblés par cette dernière soirée à Londres.

Jour 7

Pour notre dernière journée au Royaume-Uni, nous flânerons au lit avant d'aller prendre le petit-déjeuner. nous bouquerons ensuite nos valises pour prendre le métro jusqu'à l'aéroport d'Heatrow.

Viendra ensuite l'appel pour l'embarquement et nous nous retrouverons dans l'avion qui nous ramènera vers notre ville natale. «Bye London. See you later»

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Suzanne Lapointe 10/03/2015

J'ai bien aimé vos commentaires sur Londres. Nous y allons en avril et nous avons très hâte. Vous avez pris la oyster card? Est-ce que ça vaut la peine ou tout peut se faire à pied? Si on la prend, on peut mettre le montant qu'on désire n'est-ce pas? Si vous avez d'autres trucs à me partager, je suis prenante! :)
Bonne soirée!

Ajouter un commentaire