... à Paris

Quoi de mieux pour décompresser que de se faire une petite escapade de cinq jours à Paris. Ajouté à tout ceci, une soirée grand luxe dans un très bon restaurant afin de faire le passage d’une année à l’autre en beauté. Et bien, c’est ce que nous avons fait du vingt-huit décembre 2012 au deux janvier 2013.

Cette fois-ci, quelques petites choses de planifiées, sans plus. Au menu, atelier photo avec David pour Benoit, Grand marché pour Danielle, visite du Musée d’Orsay et diner de la St-Sylvestre au restaurant les Ombres. Le reste était plutôt comme on le sentait. Comme de raison nous avions ciblé quelques petites places à voir mais tout était selon l’occasion.

Nous avons donc mis les pieds sur le sol de l’aéroport Charles de Gaulle vers les neuf heures du matin. Quarante minutes de taxi nous ont ensuite suffit pour nous rendre jusqu’à l’Hôtel de l’Avre dans le quinzième arrondissement, là où nous prenions gîte pour le séjour. Naturellement, à cette heure les chambres ne sont pas libérées. Il est onze heure, qu’à cela ne tienne, les bagages sont abandonnés et nous voici dans la rue pour une petite tournée afin de briser la glace. La température tourne autour des dix degrés et le ciel et plutôt dégagé. Nous prenons la direction immédiate de la Tour Eiffel qui est à moins de dix minutes de marche. Ce sera à l’extrémité du Champ-de-Mars que la Tour se dressera devant nous. Nous nous arrêterons quelques minutes devant cette Impressionnante structure de fer si commune à nos yeux pour l’avoir vu sous tous ses angles depuis notre si lointaine enfance. Nous reprendrons ensuite notre promenade de façon improvisée à travers les rues mais avec un objectif ultime, se rendre pour notre première visite planifiée, celle du musée. Nous passerons par la rue Cler, petite rue piétonne occupée par plusieurs cafés et restos. Comme nous n’avions pas pris le petit déjeuner dans l’avion et que la journée commençait à être bien avancée nous nous sommes achetés des saucisses grillées et des brochettes d’agneau vendues sur la rue. Nous nous sommes arrêtés ensuite, histoire de prendre une bière avant de rejoindre le bord de la Seine. Pour une journée du mois de décembre, la journée est bonne et avoir le privilège de pouvoir profiter d’une terrasse en cette période de l’année est pour nous quelques choses d’enivrant. Ainsi, après la bière, nous longerons doucement le bord de l’eau tout en observant les différents monuments qui s’offrent à nous notamment: le Petit et le Grand Palais au bout du Pont Alexandre III, la Place de la Concorde, le Jardin des Tuileries et le Musée du Louvre, tous situés sur la Rive-droite.

Quai Branly

Il était midi trente environ quand nous arriverons au très beau Musée d’Orsay, où il nous faudra faire la file une quarantaine de minutes avant de pouvoir découvrir les œuvres des impressionnistes raison ultime de notre présence à ce musée. Le musée et une ancienne gare construite en 1898 et finalement inaugurée en tant que musée en 1986. Nous observerons donc quelques tableaux dont certains, de Claude Monet, Pierre Auguste Renoir, Alfred Sisley et Paul Cézanne pour ne nommer que ceux-ci.

Nous y passerons 2 heures environ, ce qui est court vu l’étendue et l’importance du musée. Quoiqu’il en soit, nous devons faire des choix et un survol de l’endroit répondait à nos besoins. Nous reprendrons donc notre balade dans les rues de la ville avec comme prochain objectif : Saint-Germain-des-Prés. Sur la place, au pied de l’église se trouve un petit marché de Noël. Ce sera pour Benoit l’occasion de goûter à son premier vin chaud. L’endroit est séduisant, surtout les rues que nous emprunterons par la suite pour revenir vers la Seine. Nous nous arrêterons ensuite au Café-Brasserie La Frégate où nous dégusterons un tartare de bœuf et un steak au poivre accompagné d’un pot de vin (50cl) et ce, devant le Louvre qui s’offre à nous de l’autre côté de la Seine. Nous reprendrons ensuite le chemin du retour pour une nuit de sommeil bien mérité.

Dimanche 30 décembre, nous entreprendrons notre journée vers 07 heures 30. La journée est tellement sombre que nous nous croyons en pleine nuit. Je dois vérifier à la télé afin de m’assurer que notre heure est la bonne. Je dois me rendre retrouver David pour mon «Photo tour in Paris». Je veux être à l’heure mais ne désire tout de même par arriver trop tôt. L’heure étant la bonne nous nous préparons afin de nous rendre à notre point de rencontre qui doit se faire face à l’Hôtel du Louvre situé non loin du musée. Danielle et moi prendrons notre petit-déjeuner dans un bistro qui jouxte l’hôtel. De là je laisserai Danielle qui prendra la direction de la Grande Épicerie qui se trouve sur la rue De Sèvre dans le 7ième arrondissement. De mon côté, j’ai entrepris mon atelier qui m’a conduit avec David jusqu’à l’Opéra Garnier. Nous avons terminé l’atelier par l’extérieur du Musée du Louvre avant de rejoindre Danielle 3 heures plus tard là où nous l’avions laissé. Après avoir remercié David nous avons pris la direction du quai de la Seine pour un déjeuner au soleil avec, au menu, fromages, olives, rosettes de Lyon et une bonne bouteille de vin. Le seul mot qui me vient à l’esprit quand je me remémore ce déjeuner est: Magique. Une fois bien rassasiés, nous sommes retournés vers l’Opéra Garnier et sommes allés nous balader dans les rues vers la Place Vendôme. Nous avons ensuite pris la direction de l’Avenue des Champs Élysées où se situe également un marché de Noël. Ceux qui aiment les bains de foule auraient été bien servis. En effet, il y avait un flot de touristes important, de quoi avoir peine à circuler. À mi-chemin entre la Place de la Concorde et l’Arc de Triomphe nous avons décidé d’abandonner et avons rebroussé chemin. Nous nous sommes retrouvés finalement sur la rue Boissy d’Anglas tout juste en face du célèbre Bouddha Bar où nous avons débusqué le petit resto François Félix. Nous avons profité d’une place sur la terrasse et avons dégusté un bœuf bourguignon et un tartare de bœuf «aller-retour» soit un tartare poêlé toujours avec un bon pot de vin français. Nous avons fini notre journée par une session de photo de nuit au Musée du Louvre avant de retourner à notre chambre.

Photo de nuit au Louvre

 

Lundi, 31 décembre. Veille du jour de l’an. Seules visites planifiées : Le Musée du Louvre et l’Opéra Garnier…l’intérieur. Après un petit-déjeuner nous prenons la direction du Louvre mais une fois sur place constaterons que la file est beaucoup trop importante et nous perdrions un temps fou à attendre. Nous abandonnons donc ce projet et prenons donc la direction de l’Opéra Garnier. La foule y est beaucoup moins imposante et en quelques minutes nous sommes à l’intérieur. Ce lieu mythique inauguré en 1875 est tout simplement superbe. La décoration est riche, pleine de dorures. Tout à fait fabuleux! À notre sortie, ce sera ensuite notre période de shopping. Nous passerons par Les Galeries Lafayette, à deux pas de l’Opéra. Un petit coup d’œil nous suffira mais une fois de plus, la foule en cette veille du nouvel an est tellement dense que le goût de poursuivre nous abandonne. Nous quittons donc pour des rues plus calmes. Ceci ne nous empêche pas de faire tout de même quelques emplettes. Comme nous avons notre soirée de la St-Sylvestre de prévu à 21 heures nous décidons, pour supporter la faim d’ici là, de se payer une petite soupe à l’oignon gratinée dans un bistro qui se trouve sur notre chemin. Nous nous limiterons ensuite à une petite promenade qui nous conduira vers la Place de la Concorde ou nous reprendrons le métro et rentrerons à la chambre où nous y flânerons jusqu’à l’heure de notre départ. Une fois bien mis, nous nous rendrons au restaurant Les Ombres pour un diner unique qui dépassera nos attentes et ce afin de célébrer la fin de l’année 2012. Quel belle finale, puisque le restaurant est situé tout près de la Tour Eiffel. Nous passerons la soirée à déguster un délicieux repas arrosé d’un exquis Ruinart tout en observant la Tour Eiffel scintiller de tous ses feux au son d’un band latino.

Diner au restaurant Les Ombres

Mardi 1er janvier 2013, nous débutons notre journée par une visite de Bercy Village situé près du métro Cour St-Émilion. D’où nous sommes, nous devons prendre la ligne 1 qui nous conduit jusqu’au métro de La Bastille. De là, on nous avait indiqué être près de notre destination. Il nous a fallu approximativement 45 minutes pour se rendre là où nous désirions aller et ce dans un secteur sans grand intérêt. Le seul lieu apprécié fut le Port de l’Arsenal sans compter naturellement Bercy Village. Par contre, ce dernier est tout petit et se visite en très peu de temps. Nous y prendrons un café avant de reprendre le métro pour la station République d’où nous entreprendrons la visite du jolie Canal St-Martin. Nous profiterons de cette belle journée pour déambuler le long du canal à observer les résidents flâner avec leur petite famille. Nous bifurquerons à partir du Jardin Villemin vers la colline de Montmartre. Cette partie de Paris sera pour nous une de mes favorites. L’architecture de ce secteur est particulièrement jolie et se promener dans les rues est un enchantement. Nous nous rendrons donc vers la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, flânerons parmi la foule dans le petit marché de Noël à ses pied et terminerons notre périple de la journée à la Place Pigalle. De là, la pluie se mettra de la partie ce qui nous amènera à conclure notre visite de Paris puisque le lendemain, ce sera le retour au pays. Nous terminerons donc notre voyage de la ville lumière par un diner au bistro Le Pierrot où on nous servira une casserole de sanglier et ….bien sûr un tartare accompagné d’une coupe de Champagne pour Danielle.

À bientôt Paris!

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire