... à San Francisco

En fait, San Francisco sera plutôt un transit entre Hawaii et Montréal. Nous l’avions planifié puisque nous en avions la possibilité et il s’agissait d’une belle opportunité de couper le décalage. Ce transit s’est donc effectué du 26 au 29 mars 2008.

C’est en consultant le livre de la série « Voir » que nous avons planifié cette visite qui sera de 2 jours dans une des plus belles villes des États-Unis.

Jour 1 Jeudi 26 mars

Après un vol de près de 7 heures, nous sommes arrivée en soirée à l’aéroport de San Francisco d’où un taxi nous a conduit directement au « Marina Motel », situé sur Lombard street dans le Marina District. Ce trajet se fera en près de 30 minutes.

Une fois l’enregistrement terminé et nos effets déposés à la chambre, nous nous sommes rendu satisfaire notre faim dans un petit resto du coin où nous y avons dévorés des « fish’n ships » avant de revenir rassasiés à notre chambre pour un bon dodo.

Jour 2 Vendredi 27 mars

Nous quitterons l’hôtel tôt le matin à la découverte de la ville. Nous arpenterons les rues en directions du « Fisherman’s Warf » et localiserons un resto suggéré par le préposé du motel pour y prendre le petit-déjeuner. Nous nous retrouverons ainsi au « Judy’s », un restaurant à l’ambiance des plus sympa, rendez-vous de la colonie artistique selon les multiples photos suspendues aux murs. Le pain doré y sera tout à fait délicieux avec ses tranches épaisses saupoudrées de sucre à glacer et de cannelle.

Une fois bien rassasiés, nous poursuivrons notre progression vers le port sans éviter la chocolaterie de Ghirardelli. Nous flânerons un bon moment dans le secteur du « Fisherman’s Warf » ce qui sera pour nous l’opportunité de jeter un premier coup d’œil à deux des emblèmes de la ville : Le « Golden Gate Bridge » et l’île d’Alcatraz. De là, il nous sera possible de localiser notre prochaine destination : la « Coit Tower » située sur une des multiples collines qui parsème la ville : « Telegraph Hill ». De cet emplacement qui sert également de belvédère, nous pourrons profiter d’un autre point de vue sur le « Golden Gate Bridge » et Alcatraz en plus de nous donner l’opportunité d’avoir un point d’observation sur le quartier des affaires et plus particulièrement sur la « Transamerica Pyramid », immeuble en hauteur de forme triangulaire. Nous aurons également une vue sur le quartier North Beach avec l’église « St Peter’s and Paul » et « Lombard street » réputée pour son bout de rue dévalant une pente serrée en huit virages. Nous y resterons un moment pour admirer la vue de cet endroit avant de redescendre vers la rue Montgomery où nous avons pris la direction de la grande pyramide.

Lombard Street

Comme « Montgomery street » fait partie de certaines rues entrecoupées de paliers dû au relief de la ville, nous nous sommes arrêté à un de ces paliers afin d’y admirer la vue. Nous y avons fait la rencontre d’un des résidents du secteur tout à fait charmant qui nous a invités chez lui afin de nous montrer la vue de sa terrasse située sur le toit de l’immeuble où il demeure. Une fois de plus, nous avons pu profiter d’un point de vue particulier sur la baie de San Francisco et sur la ville. La maison tout aussi charmante que son hôte fait partie de ces fabuleuses maisons à l’architecture typique de cette cité.

Une fois l’homme remercié, nous avons poursuivi vers la pyramide et y sommes arrivés vers l’heure du lunch. Nous avons récupéré un plat à emporter provenant d’un restaurant asiatique du secteur et nous sommes installés dans un petit coin ensoleillé du parc situé au pied de la « Transamerica Pyramid ».

Une fois notre petit lunch terminé, nous avons mis le cap vers le cartier chinois. Balade dans les rues du quartier à y observer les habitants du coin avant de reprendre notre course, cette fois-ci vers la « Grace Cathedral », lieu où Martin Luther King et le Dalai Lama pour ne nommer que ceux-ci, sont venu y prêcher. Nous nous y sommes rendu cette fois-ci en expérimentant le fabuleux « cable car », autre emblème de San Francisco. Sur place, nous y avons observé les différents vitraux remémorant l’histoire de la ville et d’autre relatant des faits plus modernes donc celui commémorant Albert Einstein et sa célèbre formule E=mc². Nous nous sommes ensuite rendu vers la cathédral « St Mary’s », église à l’architecture beaucoup plus moderne et sans grand intérêt mis-à-part … son architecture.

Grace Cathedral

De là, nous avons pris la direction d’un quartier sympathique de la ville, dans le secteur de « South Beach » qui nous semble avoir les allures de Soho à New York. Ce quartier calme et branché nous a donné l’occasion d’y faire un peu de lèche-vitrine avant de reprendre le chemin de « Union Square », quartier plus commercial et plein de vie avec ses grandes boutiques haut de gamme et la place centrale où artiste locaux viennent exposer et musiciens viennent y faire leur prestation.

Nous terminerons notre journée par un bon repas sur « Fisherman’s Warf » chez « Nick’s Lighthouse » où nous dégusterons un succulent repas de fruits de mer frais. Nous marcherons tranquillement ensuite vers notre motel sans trop tarder car l’air en cette période de l’année est plutôt frais.

Jour 3 Samedi 28 mars

C’est la dernière journée de notre court séjour à San Francisco, donc pas question de perdre trop de temps. Nous retournons alors au même petit resto pour le petit-déjeuner et prenons le même menu.

Nous prendrons ensuite la direction « d’Alamo Square ». Pour ce faire nous devons monter une de ses abruptes rues qui compose San Francisco. La pente y est tellement raide que les trottoirs sont faits d’escalier pour faciliter l’ascension. Une fois arrivé sur « Alamo Square », nous aurons une vue superbe sur les très réputées maisons victoriennes qui apparaissent sur tant de carte postale et sur la ville en arrière plan. Nous y avons pris quelques clichés avant de poursuivre notre périple dans les rues vers le « Golden Gate Park ».

Nous passerons par le « Buena Vista Park » qui ne vaut pas le détour et traverserons par la suite le quartier « Haight & Ashbury ». Cette partie de la ville a gardé les couleurs des années « hippies » et nous semble avoir également gardé son âme. Le genre de boutiques, les gens qui le fréquentent semblent à certains égards nous venir directement de l’époque de Janice Joplin. Nous nous arrêterons pour le lunch dans un restaurant mexicain. Ce passage sur Haight street s’avérera un point fort de notre journée.

Nous atteindrons finalement le « Golden Gate Park », immense parc dont la superficie est supérieure à celle du « Central Park ». Nous passerons par le conservatoire de fleurs sans y pénétrer, le « Young Museum » et longerons le « Stow lake ».

Conservatoire de fleurs

Comme le parc est d’une infinie grandeur et que nous voulons atteindre la mer, nous utiliserons l’autobus qui longe le parc. Nous passerons donc de la 19ième avenue à la 41ième avenue plus rapidement qu’à pied ce qui nous amènera près du moulin à vent où jouxte un jardin de tulipe, cadeau de la reine des Pays-Bas. Nous poursuivrons ensuite jusqu’au « Miles end » qui nous permettra d’avoir un point de vue spectaculaire sur le « Golden Gate Bridges », d’autant plus qu’une pluie fine se mettra à tomber, donnant un ton plus dramatique au paysage.

Miles End

De ce point, l’autobus était de mise pour se rendre au fabuleux pont orange. De là, visite des lieux, petite marche sur le pont embrumé. Ce pont est tout simplement grandiose. Finalement, nous prendrons la direction de la rue Lombard histoire de voir cette fabuleuse rue aux multiples courbes. À voir le nombre d’automobile emprunter ce petit bout de rue, ce doit être la rue la plus fréquenté de la ville. Une n’attend pas l’autre, ce qui fait qu’en aucun moment la rue n’est déserte.

Nous terminerons notre journée par un autre repas de fruits de mer chez « Nick’s Lighthouse ». Pourquoi changerait-on une formule gagnante? Nous rentrerons à l’hôtel exténués afin de finaliser nos bagages puisque nous quittons tôt le lendemain.

« Thank you San Francisco and hope to see you soon ».

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire